Baudouin Havaux
FOODPAIRING

Tout schuss….

Avec le retour des flocons hivernaux, les amateurs de sport d’hiver vont retrouver le plaisir de dévaler les pistes de ski. Par contre nul besoin de chausser d’épaisses et inconfortables chaussures de ski pour retrouver le plaisir de se rassembler autour d’une raclette ou d’une fondue au fromage. Des moments privilégiés de convivialité lors desquels on ne partage pas que le caquelon, mais aussi une bonne bouteille de vin et pourquoi pas une bière… Nos conseils

Bien évidemment et avec raison, le choix s’orientera vers des flacons de vin blanc, dont l’acidité et la fraicheur vont  aider à faire descendre « tout schuss » les quelques menues calories contenues dans le fromage d‘alpage et celles de petites pommes de terre. Le blanc sera bien évidemment sec, mais pas trop pour éviter un trop gros contraste avec le gras du fromage au lait cru. On réservera plutôt la bouteille de muscadet ou de fino de Jerez pour l’apéritif. Pourquoi pas des appellations généreuses comme Cheverny ou Vouvray en Loire, une Roussane des Côtes du Rhône, un Chablis ou un Saint-Véran de Bourgogne, un Apremont de Savoie, et évidement un fendant ou Chasselas du Valais. Pour les amateurs de rouge des alternatives existent surtout si votre raclette ou fondue est accompagnée de charcuterie (Ce sont les Savoyards qui ont eu la bonne idée d’ajouter quelques protéines à la recette traditionnelle). Les cépages plus doux et moins taniques comme le gamay du Beaujolais ou le pinot noir de Bourgogne feront l’affaire.  Les adorateurs de Gambrinus porteront aux lèvres des blondes plus fraiches et plus digestes.

1/ Viognier, Vin de pays D’Oc, Terra Vitis, 2018, Grafé Lecocq. 

Vendangé aux pieds de la Montagne Noire dans le Minervois, ce 100% viognier, a été élevé dans les caves souterraines historiques de la célèbre maison de négoce Grafé-Lecocq à Namur. Le nez accrocheur prépare à une bouche généreusement aromatique, aux notes exotiques qui évoquent l’abricot. Sa grande fraicheur qui balance parfaitement l’intensité du vin est un choix idéal pour accompagner des fromages au caractère également bien tranché. Un excellent rapport prix/caractère.

Prix : 5,80€  www.grafe.be

2/ Côtes du Jura, Chardonnay, 2018, Saint Vernier

Assemblé avec une petite touche de Savanien, le cépage typique du Jura, ce chardonnay du Jura présente une facette foncièrement différente qu’un chardonnay traditionnel. C’est ce qu’on appelle l’expression jurassienne du Chardonnay qui tire vers le savanien. Un autre vin au caractère marqué par son acidité et ses petites notes de fruits secs qui pourra défier une soirée raclette.

Colruyt : 6,95€

3/Domaine du Vieux Collège, Les Champs des Charmes, 2015, Fixin, Bourgogne.

Sur la route des sports d’hiver, Fixin est la première appellation de Bourgogne que vous traversez après avoir passé Dijon. Le domaine du Vieux Collège est un domaine familial de 25 ha. qui a obtenu la certification bio (AB). Un Pinot Noir élevé 12 mois en fût, marqué par le fruit rouge aux notes de griottes du nord et une belle fraicheur. Une alliance qui pourra fonctionner à la fois sur le fromage et la charcuterie.

Colruyt : 23,5€

4/ Caves St Pierre, Fendant Roche Vineuse, Chamoson, Valais, Suisse, 2018, 100% chasselas

Nichée au cœur du magnifique vignoble de Chamoson, la cave St-Pierre fait partie depuis quatre décennies des grandes entreprises viticoles valaisannes. On ne pouvait évoquer une fondue ou une raclette sans proposer l’association naturelle avec le fendant et son cépage, le chasselas qui est l’un des piliers de l’identité et la culture suisse. Cultivé partout dans le valais il représente plus de 20% du vignoble. Fruité et floral c’est également un très bon choix pour l’apéritif. Légèrement doux il peut évoluer vers des notes onctueuses de miel ou de noisette.

Carrefour : 13 €

5/ Saint-Feuillien blonde

Depuis 1873 et  à travers cinq générations, la famille Friart brasse une large gamme de bière dans la commune du Roeulx. Elle est évidement membre des « Belgian Family Brewers », une association qui regroupe que des brasseries appartenant à des familles.  La Saint-Feuillien blonde ( Alc. 7,5%) est une bière de fermentation haute. Onctueuse et assez épicée, elle tiendra tête aux fromages. Ses notes d’agrume apportent encore plus de fraicheur. On apprécie également sa digestibilité. Elle est commercialisée en 33 et 75 cl. Pour préserver l’ambiance conviviale autour du caquelon on préférera partager la grande bouteille servie dans de petits verres en évitant que la bière ne se réchauffe trop vite.

6/ Palm

Une bière belge ambré très rafraichissante de fermentation haute qui se boit facilement. Elle présente également une belle amertume et des saveurs légèrement caramélisées et mielleuses qui tranchent bien avec le caractère gras du fromage. Avec un degré alcoolique de 5,2% c’est une bière de caractère relativement légère ce qui favorise sa digestibilité et permet d’en descendre plus d’une.