Charles Piron
DIVERS

2022, un beau Millésime dans la Vallée du Rhône 

Malgré une année marquée par la chaleur et une sécheresse excessive, la vigne a incroyablement bien résisté de part et d’autre des Vignobles de la Vallée du Rhône. Les premières dégustations laissent augurer un millésime 2022 très prometteur. 

De manière générale, le millésime 2022 enthousiasme les professionnels rhodaniens. Bien que les conditions climatiques aient pu s’avérer extrêmement préoccupantes, notamment au printemps et cet été, tous s’accordent à dire que la qualité des vins s’annonce très satisfaisante en blanc, rosé et rouge. Avec de belles matières premières sur l’ensemble des cépages du Nord comme au Sud, on constate de jolies couleurs, des aromatiques agréables et de bons équilibres.

Pour rappel, la vigne a affiché une avance de maturité d’une vingtaine de jours par rapport à 2021 sur de nombreux secteurs. L’hiver et le printemps ont été particulièrement doux et très secs comme le soulignent les exceptionnels déficits de pluviométrie enregistrés. Le fort ensoleillement et les températures élevées de l’été ont laissé craindre une potentielle hausse des degrés d’alcool, mais les pluies de la mi-août et de septembre plus ou moins intenses ont eu un effet bénéfique, permettant au vignoble de se ressourcer et aux raisins de poursuivre ainsi leur courbe de maturité très encourageante.

«Qualitativement, il s’agit de l’un des meilleurs millésimes de ces cinq dernières années, particulièrement excellent pour les vins rouges avec une magnifique couleur et de la structure grâce à de bonnes maturités. D’ailleurs, cette année, le resserrement des maturités a permis une vinification directement assemblée, ce qui a favorisé des capacités d’assemblage intéressantes. 2022 est un millésime riche qui affiche un joli potentiel de garde et d’évolution. »  résume Philippe PELLATON, Président d’Inter Rhône.