Partenaire
ŒNOTOURISME

CONCOURS : Gagnez votre colis des Vins du Val de Loire !

Connaissez-vous bien les Vins du Val de Loire ? Pour affiner votre connaissance de ceux-ci, Vino.be vous propose un concours exclusif pour tenter de gagner l’un des 3 colis des Vins du Val de Loire mis en jeu (voir en bas de l’article). Mais avant cela, nous vous proposons de (re)découvrir le Vignoble du Val de Loire en 4 points.

Un mot-clé pour qualifier les Vins du Val de Loire : DIVERSITÉ !

Diversité car il y en a pour tous les goûts (sec, demi-sec, tendre, moelleux) et toutes les couleurs (blancs, rosés, rouges, fines bulles). Et si l’on cherche un chiffre-clé, c’est sans aucun doute le 4 : les 4F, les 4 régions, les 4 cépages et les 4 familles, que nous vous présentons ci-dessous.

LES 4F

Si vous lisez assidûment les articles de Vino.be, les 4F des Vins du Val de Loire ne devraient plus avoir aucun secret pour vous ! Ces 4F désignent 4 caractéristiques communes aux Vins du Val de Loire, à savoir FRAÎCHEUR, FRUIT, FLORALITÉ et FINESSE :

● FRAÎCHEUR (FRAIS) : La fraîcheur d’un vin n’a rien à voir avec sa température de service, mais bien avec son caractère et son degré d’acidité. Ces éléments doivent toujours être étroitement mêlés avec le fruit du vin, sans quoi celui-ci sera souvent maigre et trop acidulé.

FRUIT (FRUITÉ) : On dit souvent qu’un vin moderne ne se fait pas dans la cave mais bien dans le vignoble. Le vigneron doit en effet constamment surveiller la maturité de ses fruits (des raisins donc) et choisir de la sorte le moment optimal pour les cueillir. Par ailleurs, après la fermentation, les raisins parfaitement mûrs exhaleront bien plus de notes fruitées que les autres.

FLORALITÉ (FLORAL) : La « floralité » se découvre surtout au nez et en rétro-olfaction, on parle ici d’arômes et d’esters fins qui se retrouvent souvent dans les vins les plus délicats. Ces parfums floraux sont plus discrets, au contraire des arômes fruités plus présents. Ces arômes sont eux aussi un indice de qualité.

FINESSE (FIN) : La finesse d’un vin s’exprime doucement, couche après couche, en révélant de nouveaux arômes fins à chaque contact avec le verre. Elle va souvent de pair avec l’équilibre et la complexité, mais jamais avec la rugosité. Elle s’exprime aussi dans la texture, qui sera fine et pas trop grasse.

LES 4 RÉGIONS

Chaque région a ses propres sols, terroirs et (micro)climats. Les cépages mûrissent dès lors dans des circonstances adaptées.

PAYS NANTAIS (10.500 ha) : Le Pays Nantais présente une grande diversité de sols, faits de roches éruptives et métamorphiques, parfois caillouteux, parfois riches en granits et gneiss, parfois sableux. Ces sols sont idéaux pour les vins blancs, souvent typés par la proximité de l’Océan Atlantique et représentant 95% de la production de la région.

Les appellations-clés : Muscadet, Muscadet Sèvre et Maine, Muscadet Sèvre et Maine « Crus communaux ».

●  ANJOU & SAUMUR (18.000 ha) : Les régions d’Anjou & Saumur vont souvent de pair. Du côté d’Anjou, les sous-sols sont composés principalement de schistes ardoisiers, de schistes gréseux et carbonifères ainsi que des roches volcaniques, provenant toutes du Massif Armoricain. Du côté de Saumur, les sols varient d’un endroit à l’autre. Le sous-sol est composé de craie tuffeau. Les vins rosés représentent 47% de la production d’Anjou-Saumur.

Les appellations-clés : Anjou, Cabernet d’Anjou, Rosé de Loire, Crémant de Loire, Saumur, Saumur Champigny.

TOURAINE (14.300 ha) : Les châteaux les plus prestigieux de cette région sont construits avec les roches de la région : le tuffeau, pierre poreuse à la fois légère et solide. À part cela, on trouvera du silex et de l’argile, des sables, du gravier et du calcaire. Les vins rouges représentent 51% de la production de la Touraine.

Les appellations-clés : Chinon, Touraine, Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Vouvray.

LES 4 CÉPAGES

Il y a une quinzaine de cépages utilisés dans le Val de Loire, mais 4 d’entre eux sont emblématiques car ils représentent à eux seuls la grande majorité des cépages utilisés.

MELON DE BOURGOGNE : Le Melon de Bourgogne apporte au vin, outre les agrumes, une touche vive et verte de melon. Une note iodée et salée nous rappelle la proximité de l’océan. La fleur d’aubépine fait elle appel à un arôme frais et acidulé tandis que l’hibiscus blanc accentue la fraîche acidité que l’on retrouve dans le Muscadet.

CHENIN BLANC : Côté sec, la finesse, la subtilité et le caractère aérien du tilleul sont une constante dans le nez du Chenin blanc, que viennent enrichir des touches d’anis, de fenouil et de citron. Le clou de girofle, la coriandre et le genévrier complètent l’éventail olfactif des vins. Quant aux vins doux et moelleux, l’accent est mis sur les fleurs aux arômes intenses comme le jasmin, le chèvrefeuille et les fruits confits ou le miel.

SAUVIGNON BLANC : Le Sauvignon blanc est le cépage le plus emblématique de la Loire, en vogue depuis plusieurs années. Vif et désaltérant dans sa jeunesse, il est souvent minéral et complexe quand il domine les vins de garde. Il se caractérise par des arômes de genêt, chèvrefeuille, Lady Plymouth, pivoine, agrumes (citron, pamplemousse), groseille verte, ananas, mangue, thym citron, fleur de cassis, buis, herbe coupée, menthe et poivre.

CABERNET FRANC : Des arômes de violette et de bonbons anglais peuvent être très expressifs dans les jeunes Cabernets francs. Allant du légèrement végétal (herbes, fougères, laurier, fruits discrets), en passant par le fruité (fruits rouges et noirs à maturité), jusqu’à généreux et concentrés avec des fruits confits, prunes, touche de chocolat, de gras en bouche. Des épices comme la vanille et la réglisse sont apportées par l’élevage en bois.

LES 4 FAMILLES

BLANCS : En tant que premier producteur de vins blancs AOP de France, la Loire est présente dans quasi chaque enseigne du monde. Aucune autre région viticole n’offre de telles qualités climatiques et de terroir pour dorloter le Sauvignon blanc, le Chenin ou le Melon de Bourgogne.

Les 4 appellations principales pour le blanc sec : Muscadet, Saumur, Touraine, Vouvray.

Les 4 appellations principales pour le liquoreux : Bonnezeaux, Coteaux-du-Layon, Coteaux de l’Aubance, Quarts-de-Chaume Grand Cru.

ROSÉS : La Loire est la deuxième plus grande région française pour la production des rosés en AOC et la première en rosé tendre. Le vignoble est célèbre pour ses rosés tendres et moelleux, qui représentent près de 85% de la production des rosés ligériens.

Les 4 appellations principales pour le rosé : Cabernet d’Anjou (tendre), Rosé d’Anjou (tendre), Rosé de Loire (sec), Touraine (sec).

ROUGES : Le Cabernet Franc est le cépage-roi des vins rouges de l’Anjou, du Saumurois et de la Touraine. Tantôt seul (en monocépage) pour le Chinon et le Saint-Nicolas-de-Bourgueil, parfois en assemblage pour le Saumur, le Saumur-Champigny et l’Anjou-Villages. Vous trouverez aussi du Cabernet Sauvignon autour de Brissac.

Les 4 appellations principales pour le rouge : Chinon, Saumur-Champigny, Saint-Nicolas-de-Bourgueil, Anjou.

FINES BULLES : La Loire étant le premier producteur de vins effervescents (hors Champagne), les fines bulles tiennent une place privilégiée dans le vignoble ligérien. À part le Vouvray exclusivement vinifié en blanc, les autres appellations offrent des blancs et des rosés.

Les 4 appellations principales pour les fines bulles : Touraine mousseux, Crémant de Loire et Saumur brut (assemblage), Vouvray (100% Chenin).

CONCOURS : Gagnez votre colis des Vins du Val de Loire !

Maintenant que vous savez tout – ou presque – sur les Vins du Val de Loire en théorie, nous vous proposons de passer à la pratique ! Vino.be met en jeu 3 colis de Vins du Val de Loire, contenant chacun 6 différents vins représentatifs de la diversité du vignoble ligérien, à savoir 2 vins blancs secs, 1 vin rosé, 1 vin rouge, 1 vin blanc moelleux et 1 bouteille de fines bulles.

Ce concours est ouvert exclusivement aux personnes de 18 ans ou plus et résidant en Belgique.

Pour participer, il suffit de compléter le formulaire en ligne ICI d’ici au 03/11/2022 compris, les gagnants seront annoncés le 04/11/2022.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé et est donc à consommer avec modération.