Charles Piron
VIN BELGE

Du vin belge sur nos petits écrans

Dimanche 13 février, la RTBF diffusait les deux premiers épisodes de sa nouvelle série « Pandore ». La série a d’ailleurs démarré sur les chapeaux de roue, avec 25,7 % de part de marché soit, en moyenne, 309 758 téléspectateurs. Ces milliers de téléspectateurs ont peut-être remarqué que le vin belge est l’honneur ! En effet, on a pu apercevoir la célèbre cuvée Ruffus.

« Pandore » nous plonge dans l’univers politico juridique belge. Cette série se déroule au cœur de notre capitale et, plus spécialement, de la place Poelart. Cocorico, les fans de la célèbre cuvée Ruffus ont aperçu plusieurs bouteilles sur la table, à la 8e minute du premier épisode. C’est la première fois qu’un vin belge est mis en avant de la sorte. Une preuve encore que la viticulture gagne en popularité dans notre pays.

Évidemment, les producteurs n’ont pas choisi le vin au hasard. Ils se sont tourné vers un des fleurons de la production de bulles en Belgique : le Vignoble des Agaises. Arnaud Leroy, responsable de la commercialisation, est plutôt fier de cette apparition : « Ils m’ont contacté à l’époque pour recevoir 12 bouteilles. De notre côté, les frais ne sont pas énormes, car on ne devait rien payer en plus. Ils ont simplement préféré mettre en avant des produits belges plutôt que des bulles étrangères, c’est très sympa de leur part d’y avoir pensé. » Il n’y a donc pas eu de transaction commerciale entre le vignoble et la production. Pourtant, Arnaud Leroy le confirme, ces demandes sont très régulières. « Ça nous arrive souvent d’avoir des propositions de partenariat pour des clips ou autre. Souvent, ça coute assez cher, et c’est vrai qu’on n’a pas vraiment besoin de pub actuellement, donc on refuse systématiquement. »

Le Vignoble des Agaises est un des premiers domaines wallons à avoir planté des vignes dans le but de produire exclusivement des vins effervescents (2002). Véritable fer de lance du renouveau viticole, le domaine s’est progressivement étendu pour atteindre aujourd’hui les 35 hectares. Une belle finesse et des notes minérales, tirées de la craie dont regorge le terroir du vignoble, caractérisent les cuvées RUFFUS.