Communiqué
SPIRITS

La Guadeloupe accueillera l’édition 2022 du Spirits Selection

Après deux éditions consécutives à Bruxelles, en raison de la crise sanitaire, le Spirits Selection reprend la route ! La Guadeloupe, département français d’outre-mer, recevra la 23ème édition de la compétition. Une occasion unique pour l’archipel des Antilles de mettre à l’honneur son savoir-faire ancestral dans la distillation de la canne à sucre.

Coincée entre la mer des Caraïbes et l’océan Atlantique, la Guadeloupe est un chapelet d’îles dans les Antilles françaises. Grande-Terre, Basse-Terre, Marie-Galante ou encore les Saintes, autant de noms qui évoquent plages de sables blancs et cocotiers. Pour sa première édition expatriée, depuis la crise du Covid, le Spirits Selection se rendra dans l’un des hauts lieux de la production française de rhum, reconnu en particulier pour ses rhums agricoles, mais aussi pour ses rhums dits « traditionnels ».

Intimement liés à l’histoire de l’archipel, près de 13200 hectares de terres agricoles guadeloupéennes sont consacrés à la production de cannes à sucre. Si la majorité est destinée à l’industrie sucrière, pas moins de 10 rhumeries fumantes produisent des rhums sur l’ile.

Particularité bien connue des amateurs de rhums, ils sont distillés à base de pur jus de canne frais, le vesou, mettant en valeur le bouquet aromatique caractéristique de la canne à sucre de la Guadeloupe et qui leur vaut leur appellation de Rhum Agricole IG, certifiant l’authenticité de la qualité de production. Les rhums traditionnels quant à eux, sont obtenus à partir de mélasse, résidu de l’industrie sucrière des îles.

Les Guadeloupéens et le rhum

La production annuelle de rhum en Guadeloupe atteint environ 80.000 Hectolitres d’alcool purs (soit 8 millions de litres !), dont autour de 43% en rhums agricoles et le reste en rhums traditionnels de sucrerie, mais on estime que près de 65 % du volume est consommé localement. Comme 70% de l’industrie rhumière en Guadeloupe est constitué de petites unités de production familiales, la canne est coupée et broyée avec un maximum de fraîcheur, ce qui donne aux rhums agricoles une palette aromatique très diverse et très parfumée liée à la subtilité de la canne à sucre guadeloupéenne.

« Le conseil régional de la Guadeloupe soutient la filière canne, sucre, rhums. À travers les investissements de modernisation des équipements de production, les aides à la restauration du patrimoine, mais également de valorisation de la filière à l’export : export marchand et touristique. En s’engageant dans le développement du tourisme des spiritueux, le conseil régional de la Guadeloupe donne un signe fort aux opérateurs de la filière. Nous croyons en la qualité de nos rhums, et nous œuvrons à la création de produits touristiques expérientiels et authentiques » a ajouté Ary Chalus.

« 2022 sera l’année du rhum ! Plusieurs rendez-vous sont à mettre à vos agendas : un festival du rhum, le Spirits Selection en juin, et en novembre la 17ème édition de la Route du Rhum, cette course transatlantique en solitaire qui part de Saint-Malo en France pour arriver en Guadeloupe ».

Le président a conclu en donnant rendez-vous aux dégustateurs du Spirits Selection et producteurs de Guadeloupe en juin 2022 pour cette prochaine édition.

Le concours se déroulera du 20 au 23 juin 2022, à Pointe-à-Pitre.