Communiqué
SPIRITS

Le « Spirits Selection » a débuté ce matin à Bruxelles. La Belgique à l’honneur ! 

Le Spirits Selection by Concours Mondial de Bruxelles est une compétition internationale itinérante au cours de laquelle des spiritueux sont présentés par des producteurs pour être dégustés et évalués par un panel d’experts.Ce matin, le 22ème Spirits Selection by Concours Mondial de Bruxelles a officiellement débuté. Dix-huit mois après le début de la pandémie, les producteurs de spiritueux du monde entier ont, plus que jamais, placé leur confiance dans un des principaux concours international de spiritueux dans le monde.

Avec un nombre record de 1801 inscriptions, provenant de 47 pays, regroupées en 42 catégories différentes, le Spirits Selection offre un véritable tour du monde de l’industrie des spiritueux. Pour compléter le tableau, avec la réouverture des frontières, le concours a le plaisir d’accueillir cette année des juges de 23 pays différents, dont de nombreux spécialistes extra européen. La diversité des inscriptions reflète la consommation mondiale. En tant que spiritueux le plus consommé au monde, le Baijiu chinois reste en tête du classement, mais il est suivi de près par les distillats de canne à sucre : le rhum et la cachaça. En Belgique, selonl’analyse faite par le concours, le Rhum est en passe de devenir le premier spiritueux consommé dans le pays (consommation en volume).

L’année dernière, suite aux restrictions sanitaires, les organisateurs  n’ont pu mettre en valeur la diversité et la qualité (parfois inattendue !) de la production de spiritueux en Belgique. Mais, cette année, le savoir-faire belge sera à l’honneur. La Belgique, un petit pays avec une belle diversité de spiritueux
On dénombre une cinquantaine de producteurs de spiritueux en Belgique, produisant genièvre, gin, whisky, eaux-de-vie de fruits, liqueurs… Ainsi que quelques spiritueux insolites à base de chicon/witloof, de spéculos, ou encore de cuberdon. Des visites de quelques fleurons de la production belge des spiritueux sont prévues à l’attention des juges internationaux, dont la distillerie de whisky The Belgian Owl, la distillerie de Biercée rachetée récemment par la brasserie des Légendes, ainsi que la Ferme de Mont Saint-Jean à Waterloo appartenant au groupe John Martin. Une soirée dédiée aux spiritueux belges sera également organisée à Bruxelles afin de permettre aux producteurs belges de nouer des contacts avec les membres du jury.

Le rhum a le vent en poupe !

« Whisky, rhum, gin et vodka sont les catégories leaders du marché, mais le leadership du whisky commence à être remis en question par le rhum qui gagne énormément en parts de marché pour faire pratiquement jeu égal avec le whisky », commente Pascale Guillier, de la cave St Jacques à Tournai, qui référence pas moins de 1500 spiritueux. « Le whisky et rhum constituent chacun 35% de nos ventes, le gin quant à lui représente 15 à 20% des ventes en fonction des saisons».

Même constatation de Claudia Hamm, de Premium Spirits, distributeur d’un millier de références d’alcools premium chez les cavistes. Le Rhum a dépassé le whisky single malt, pour les raisons suivantes : un alcool moins cher, accessible et séduisant, apprécié par les femmes et les jeunes à partir de 25 ans, que le single malt rebute encore. Néanmoins, le whisky single malt occupe toujours la deuxième place des ventes, suivi par le gin. Stephan De Bolle, directeur du pôle spiritueux chez Cinoco confirme la bonne croissance du rhum qui a détrôné le gin de sa deuxième place, derrière le whisky.

Chez Carrefour, le whisky et la vodka sont les catégories leaders avec 22 et 20% des ventes. Le nombre de références (290) est stable, voir en déclin car la stratégie de Carrefour Belgique est de faire mieux avec moins de références. Au Luxembourg, dans le groupe Cactus, où l’on attache une grande importance au « Cross-Merchandising », ce sont les rhums et les gins qui mènent la dance, avec une gamme qui évolue dans le sens de la demande de la clientèle.

Ce sont les rhums de mélasse qui dominent la catégorie, avec les marques Diplomatico, Don Papa, Mathusalem, Barcelo, Angostura, Mount Gay…Les rhums agricoles se développent, mais surtout en partie francophone du pays, sur les comptes d’âge vieux.