Baudouin Havaux
DIVERS

Le Beaujolais Nouveau plus cher cette année

Il n’y a encore rien de définitif mais vu le faible rendement du cépage gamay dans le Beaujolais, il faut s’attendre à une flambée des prix du vin en vrac dans le Beaujolais. D’après les prévision le Beaujolais se négociera autours de 250€ l’hectolitre et même plus cher. Ce qui correspond à une augmentation de 30% par rapport au millésime 2020. Si une revalorisation des cours pourrait être considéré comme une bonne nouvelle pour les vignerons, Jean-Marc Lafont, président des Crus de Beaujolais, s’inquiète de cette trop brusque augmentation des prix qui pourrait déstabiliser le marché et provoquer une désaffection des amateurs de Beaujolais Nouveau. Il faudra attendre le troisième jeudi de novembre pour constater l’ampleur de cette augmentation.