Charles Piron
FOODPAIRING

Quels vins avec des boulets à la liégeoise ?

La réputation gastronomique de la région liégeoise ne se résume pas qu’aux célèbres gaufres ! Les boulets liégeois font aussi partie du patrimoine culinaire de la ville. Il s’agit de boulettes de hachis fraichement cuites avec une sauce au sirop de Liège, accompagnée de frites fraiches et de quelques feuilles de salade. Ce repas est sublimé par la note sucrée du célèbre sirop, qui s’apparente à une tartinade de poires et de pommes. Tous les valeureux Liégeois vous diront qu’il faut accompagner ce repas d’une bonne bière bien fraiche et ils ont raison. Mais parfois, la bière n’est pas toujours désirée pour partager un bon moment convivial à table. Voici donc 3 vins qui accompagneront à merveille vos boulets liégeois. 

1/ Lirac

Lirac est une appellation encore un peu méconnue de la vallée du Rhône. Situé non loin d’Orange et d’Avignon, le vignoble s’étend sur les terrasses et les coteaux ensoleillés des quatre communes de Lirac, Roquemaure, Saint-Laurent-des-Arbres et Saint-Géniиs-de-Colomas. Les vins rouges Lirac s’ouvrent sur des arômes de petits fruits rouges ou de fruits à noyau. Ils évoluent vers des notes de cuir, de sous-bois ou de réglisse. Ces notes épicées sauront rivaliser avec les saveurs des boulets liégeois.

2/ Saint-Nicolas-de-Bourgueil

Les vins de Loire peuvent aussi se prêter à un accord avec les boulets liégeois. Il vaut mieux se tourner vers les vins issus du cépage Cabernet Franc. Ce cépage est lui aussi épicé avec des notes de cafés, de tabac, de poivre. En Loire, on pense directement à l’appellation Saint-Nicolas de Bourgueil avec ses vins souples, fruités et charnus.

3/ Shiraz Australien

Il s’agit du cépage le plus largement planté d’Australie, la Shiraz n’est autre que la syrah en France. Cette variété, originaire de la vallée du Rhône, avait toute une série de synonymes au XIXe siècle, à l’époque où des pieds de vigne ont été transportés en Australie.  Les Australiens préconisent des vins plus puissants et font ressortir les arômes du cépage qui sauront mettre en valeur ce plat typique de la cité ardente.