Thierry Heins
AGENDA

Janneau « Year of the Cow 2021 » ou les secrets d’une grande médaille d’or

L’Armagnac Janneau VSOP « Year of the Cow 2021 » a obtenu une grande médaille d’Or et Révélation du Spirits Selection 2020. Entretien avec Serge Der Sahaguian, CEO de Spirits France, pour faire le point sur cette récompense.

Mr. Der Sahaguian, l’Armagnac Janneau VSOP « Year of the Cow 2021 » a obtenu une grande médaille d’or et l’une des dix révélations du Spirits Selection 2020. Quelle est la particularité de cet embouteillage ?

C’est un armagnac que nous avons créé pour le marché chinois. C’est une édition spéciale que nous rééditons chaque année depuis 3 ans, chacune correspondant au calendrier des signes du zodiaque. Elle est issue à 100% d’une double distillation. En Armagnac, deux méthodes de distillation sont autorisées. La simple distillation est pratiquée par la majorité des producteurs mais chez Janneau, nous perpétuons également la double distillation reconnue par l’INAO depuis 1972. 60% de nos eaux de vie sont obtenues par double distillation, alors que dans la plupart des maisons d’Armagnac, on est plus proche des 10% en moyenne. C’est une tradition de la maison.
L’élevage est réalisé dans des barriques de 400 l de chêne français, en majorité issu des forêts de Gascogne, ce qui n’est pas classique, mais aussi du limousin. Pour obtenir un bon niveau d’oxygénation de nos eaux de vie et les homogénéiser, chaque fût est vidé deux fois par an. Puisqu’il s’agit d’un VSOP, les plus jeunes eaux de vie qui constituent cette bouteille ont 4 ans, mais nous y avons incorporé des eaux de vie plus âgées, jusqu’à 10 ans.
La médaille a été très bien accueillie sur le marché chinois, nous sommes fiers de cette récompense, et c’est un élément clé pour ce marché sur lequel nous nous développons vraiment bien.

Le cœur de métier de Spirit France est resté pendant très longtemps le calvados. De quand date cette acquisition de la maison Janneau ?

En effet, Spirit France est le leader des calvados premium, avec ses trois marques Père Magloire, Boulard et Lecompte. Le groupe a fait l’acquisition de la maison Janneau en 2014. C’est une très vieille maison fondée en 1851. Aujourd’hui, les Armagnacs Janneau sont les leaders de la catégorie à l’export et en duty-free, et c’est le cas également de notre gamme de calvados.
La gamme Janneau est constituée des armagnacs « SINGLE DISTILLERY », exclusivement issus d’une double distillation en alambic à repasse, et des « BLENDS » embouteillés dans des carafes basquaises à nervures, qui sont des assemblages d’eaux-de-vie issues des deux méthodes de distillation.

Comment se portent les ventes aujourd’hui ?

Nos marchés les plus importants sont la Chine, le Royaume-Uni, l’Italie, la Russie et le hors taxe. La pandémie a impacté les ventes, particulièrement de mars à juin 2020. Aujourd’hui, c’est reparti. Et cette création « Armagnac Janneau VSOP Year of the cow 2021 » marche très bien en Chine.

Quelques informations sur les calvados ?

Spirit France s’est constitué à partir de la réunion de plusieurs maisons de calvados. C’est notre cœur de métier depuis fort longtemps. Dans le calvados, on peut obtenir des eaux de vie du même niveau de sophistication qu’un grand single malt. Avec l’avantage que l’eau de vie de calvados est naturellement aromatisée. Il ne faut donc pas beaucoup d’années en vieillissement pour obtenir des calvados complexes et raffinés, avec cette signature des fruits qui leur a donné naissance, à savoir ces arômes de pomme et de poire déclinés sous différentes formes suivant les comptes d’âge : pomme fraiche, tarte tatin, pomme caramélisée…
Sylvain Pluchard, Maître de Chai chez Boulard & Lecompte, vient de succéder à Richard Prevel, après l’avoir accompagné pendant de nombreuses années. Jean Luc Fossey, Maître de chai chez Père Magloire, gère avec beaucoup de minutie ses eaux de vie, qui par leur positionnement plus populaire, pourraient faire penser qu’on y attacherait moins de soin. C’est totalement faux, le niveau qualitatif des calvados Magloire est au même niveau que nos deux autres marques. Sylvain et Jean-Luc choisissent les Calvados destinés à vieillir lorsqu’ils ont deux ans de barrique. Ils sont alors redégustés 3 fois par an. On peut être amené à réassembler le tout en allant chercher d’autres eaux de vie plus âgées, tout dépend de ce que l’on désire obtenir en produit final. La réduction du titre alcool (de 70° à la sortie de l’alambic, à 40° lors de la mise en bouteille) se fait également par palier de 1,5° par an, afin de ne pas matraquer les eaux de vie. Elles gardent ainsi toute leur souplesse. Ce qui demande une maitrise parfaite des stocks.

(continuer à lire sous l’image)

Notes de dégustation (en anglais) – Armagnac Janneau VSOP « Year of the Cow 2021”

Appearance : Dark amber, nice lightly oily appearance with beautiful copper reflections in the light.

Nose : Intense and complex nose, with a lot of clear aromas of dried flowers, dark fruits , berries, apricot and cherry, all supported by restrained woodiness and only hints of tannins. It is long lasting and fresh. What more could you want, a great opening!

Mouth : Rich, balanced, creamy (almost chewy!), pure, well balanced sweet and sour. The mouthfeel is a journey from start to finish, where the wood aromas develop and end in a very pleasant spiciness. Strong but with not a single hint of harshness. Really satisfying.

Overall balance : A powerful example of its category, this Armagnac is well balanced, harmonious, expressive and complex with a long lasting feeling and a fruity afterglow. Maturation is proficient and results in a fantastic, charming, and most enjoyable, moreish drink.