Charles Piron
EVENEMENT

Concours Mondial de Bruxelles 2021 : Envers et contre tous

Les dégustations du 28ème concours mondial ont débuté ce vendredi 18 juin. Alors que la pandémie continue et que l'organisation d'évènements de grande envergure reste un défi, le Concours Mondial de Bruxelles a choisi de se réinventer, tout en conservant une organisation sans faille, dans l'intérêt du secteur viticole. Durant 9 jours, plus de 300 juges internationaux se relaieront pour déguster les 10 000 vins en compétition.

Malgré les nombreuses difficultés rencontrées avec la crise sanitaire, le Concours Mondial de Bruxelles continue d’offrir aux producteurs un outil de marketing efficace et reconnu par le grand public. Les annulations de festivals, d’expositions et d’évènements commerciaux ont nui au développement de l’industrie du vin. En organisant, malgré tout, un concours cette année, l’organisation met tout en œuvre pour délivrer un message positif et promouvoir largement la riche diversité culturelle du vin. Plus que jamais, les producteurs ont fait confiance au Concours Mondial de Bruxelles, comme en témoigne le nombre important d’inscriptions. Pour la première fois depuis sa création, la barre symbolique des 10.000 vins inscrits a été franchie.

Plus de 10 000 vins, record battu
Un bon millier de vins rosés ont déjà été jugés lors d’une dégustation anticipée. En organisant cette session avant le début du printemps, le but était de répondre aux besoins du marché et à l’intérêt accru des consommateurs pour les vins rosés. Les producteurs primés disposent ainsi des outils de promotion et de marketing nécessaires dès l’arrivée des vins sur le marché. 9000 vins sont encore prêts à être dégustés durant les 9 jours de compétition. Cette année, les sessions de dégustation du Concours Mondial de Bruxelles se tiennent au Grand-Duché de Luxembourg.

Le Luxembourg, petit pays de grands vins
Les coteaux du vignoble luxembourgeois s’étirent sur une bande de 42 kilomètres le long de la Moselle, face à l’Allemagne. Ce n’est pas un hasard si la vallée de la Moselle luxembourgeoise, région principale de la viticulture du Grand-Duché, est l’une des principales destinations touristiques du pays. La route des vins de la Moselle Luxembourgeoise et la beauté spectaculaire des paysages de vignes, bordés par le lit de la Moselle, rendent cet endroit unique et favorisent l’œnotourisme. De Schengen au sud à Wasserbillig au nord, près de 340 exploitants cultivent environ 1280 hectares de vignes, dont 90% sont plantés avec des cépages servant à élaborer des vins blancs. Les dégustateurs pourront découvrir les merveilles du vignoble luxembourgeois lors de visites organisées dans un strict respect des consignes sanitaires en vigueur.