Baudouin Havaux
BORDEAUX

À Bordeaux c’est la saison des primeurs

Nous avons pu découvrir en avant-première dans la DH du dimanche 1er mai le millésime 2020 de Bordeaux grâce à la dégustation d’échantillons reçus du châteaux Angélus. Depuis nous avons reçu de nombreux échantillons représentatifs des différentes appellations bordelaises et notamment les échantillons des Bordeaux primeurs disponibles en Belgique et mis en vente par Chais & Bar à Bruxelles, un négociant réputé pour son offre de Bordeaux.

Grâce à ses relations privilégiées avec la société Duclot, un important  négociant bordelais nous avons pu déguster une belle représentation de primeurs et avons sélectionné 8 vins remarquables qui devraient intéresser les amateurs de Bordeaux. Les prix commencent timidement à sortir et à première vue devraient se situer au même niveau que le millésime 2019, avec pour certains une très légère augmentation de quelques petits pour cent. Ce qui devrait inciter les acheteurs à profiter de ce très beau millésime 2020. Surtout qu’après plus d’une année de confinement le niveau des caves belges est au plus bas. Seul le prix du château Lilian Ladouys 2020 est sorti. Les autres prix indiqués sont les prix de sortie du millésime précédent communiqué à titre informatif.

Comment fonctionne la campagne des Primeurs à Bordeaux ?

Il s’agit d’un système spéculatif. En effet, en cette période de l’année, les négociants bordelais achètent des lots de grands crus bordelais du millésime 2020. Ils sont actuellement en fût de chêne et termineront leur élevage dans le courant du premier semestre 2021. Après cette période d’élevage en bois lors de laquelle ils gagnent de la structure en absorbant  les tanins du chêne, ils seront assemblés,  filtrés, et embouteillés, pour finalement être livrés aux acheteurs dans le courant de l’année 2022. On achète donc aujourd’hui un chat dans un sac, car à cette heure, personne ne peut garantir la qualité finale du millésime 2020.  Alors pourquoi ne pas attendre la mise en bouteille pour commercialiser ces grands crus ? Parce que cette vente en primeur intéresse d’une part les châteaux qui s’assurent une trésorerie plus rapidement, et d’autre part les acheteurs qui espèrent réaliser une bonne affaire en achetant et payant maintenant les vins HTVA ( la TVA se paye à la livraison) à un meilleur prix et pourquoi pas réaliser une plus-value entre l’achat en primeur et la sortie des chais.

1/ Haut-Bailly, Grand Cru Classé, Pessac-Léognan, 2020

Situé sur une des croupes les plus élevées de l’appellation la propriété compte 30 ha. D’un seul tenant. Nez généreux de fruits rouges, fraise et framboise. Bouche souple, ample et ronde marquée par le merlot bien mûr. Beaucoup de souplesse, élégant. Finale marquée par la réglisse. Prix du 2019 : 77€ HTVA

2/ Château Vieux Maillet, Pomerol, 2020

Ce n’est pas le Pomerol le plus connu de l’appellation, mais sa fraicheur et sa netteté nous a surpris. Par rapport à d’autres Pomerol en légère sur-maturité, on apprécie ses notes de fruits rouges croquants, sa belle acidité et ses tanins tendus. Quel plaisir de savourer du merlot à parfaite maturité.  Un outsider pas nécessairement attendu qui vaut la peine de découvrir.

3/ Château de Malleret, Haut-Médoc, 2020

Poivré et mentholé, on est en face d’un Cru Bourgeois exceptionnel qui mérite bien son qualificatif. Belles notes de cacao. Structuré et franc on peut l’acheter aujourd’hui pour le savourer durant les 10 prochaines années.

4/ Château de Lussac, Bordeaux, 2020

Un Bordeaux d’une belle franchise, aux accents de cerises du nord et de poivre de Sichuan. Saveur de fruits noirs bien mûrs sans être compotés. D’élégants tanins bien ciselés lui assurent une longue vie.

5/ Châteaux Cantemerle, Grand Cru Classé,  Haut-Médoc, 2020

Situé sur les graves profondes des communes de Macau et Ludon, le vignoble s’étend sur 95 ha. Un vin souple, plutôt facile à déguster en primeur. Beaux fruits rouges, équilibré. Prix du 2019 : 21,50€ HTVA

6/ Châteaux Lilian Ladouys, Saint-Estephe, 2020

Quelle finesse, c’est de la dentelle ! La bouche est pleine, complexe et croquante. Des tanins d’une souplesse remarquable. Très belle longueur. Un Cru Bourgeois exceptionnel d’un excellent rapport qualité/prix. A ce prix il n’est pas certain qu’il y en aura pour tout le monde. Prix du 2020 : 14€ HTVA

7/ Châteaux Pape Clément, Pessac-Léognan, 2020

Évidement on entre dans la cour des grands. Mais quand c’est très grand il faut le souligner. Un vin aristocratique, qui mérite tous les superlatifs. Une souplesse et une élégance hors norme soulignées par des tanins presque soyeux. Les arômes de fruits noirs et rouges associés à de subtiles notes épicées et de réglisse accentuent la complexité de ce vin d’une magnifique fraicheur. Prix du 2019 : 67,20 € HTVA

8/ Pichon Baron, Pauillac, 2020

Une attaque harmonieuse tout en souplesse. Des arômes de fraise, de violette et de réglisse. De magnifiques tanins soyeux, fins et élégants. De la très haute couture pour ce second Cru Classé situé à cheval entre les commune de Pauillac et Saint-Julien. Prix du 2019 : 110,60€ HTVA