Baudouin Havaux

L’IGP Méditerrannée, nouvel acteur sur le marché du rosé

L’iGP Méditerranée fait partie de la grande famille de l’interprofession Intervins Sud-Est dont les vignobles se fondent dans un patchwork de 9 dénominations.

Ces dénominations se déclinent en vins IGP Alpilles, IGP Ardèche, IGP Collines Rhodaniennes, IGP Comtés Rhodaniens, IGP Coteaux des Baronnies, IGP Drôme, IGP Méditerranée, IGP Pays des Bouches-du-Rhône et IGP Vaucluse.

Ces vins IGP du Sud-Est de la France qui couvrent 21.000 hectares représentent une mosaïque évocatrice du territoire de la région Sud, Provence-Alpes-Côte-d’Azur et Auvergne-Rhône-Alpes. Ce vaste territoire couvre 10 départements et s’étend sur 21 000 hectares baignés par l’esprit méditerranéen. A part les Comtés Rhodaniens, l’IGP Méditerranée recouvre toutes les régions des autres IGP du Sud-Est ( cfr. carte). Avec ses 11.000 hectares de vigne, c’est l’IGP la plus importante du Sud-Est.

Contrairement aux vins du pays d’Oc, les vins de cépage ( mono-cépage ) sont minoritaires, ils ne représentent que 25% de la production. On y élabore principalement des vins d’assemblage ( 75%). On y retrouve les cépages classiques comme le Merlot, la Syrah, le Grenache ou le Muscat… En blanc, les cépages tels que le Chardonnay, le Viognier, ou l’Ugni blanc, font des merveilles. De nouveaux cépages sont apparus tels que le Chasan (blanc), croisement de Listan et de Chardonnay, le Caladoc, issu du Grenache noir et du Malbec ou encore le Marselan, rencontre entre le Cabernet Sauvignon et le Grenache noir. Des cépages plutôt inattendus, mais qui se révèlent être de véritables pépites à découvrir. Soit une palette de plus de 100 cépages qui donnent à déguster trois couleurs de vins aux expressions multiples.

Le nouveau Président d’Intervins Sud-Est, Jean-Claude Pellegrin est bien décidé à profiter de l’engouement des rosés qui se traduit par une demande à forte croissance pour bien évidemment positionner le Rosé Méditerranée parmi les leaders du marché, mais aussi de profiter de cette véritable locomotive pour promouvoir dans la foulée les vins blancs et rouges. Conformément aux règles de l’alternance entre un représentant de la production et du négoce, Jean-Claude Pellegrin est issu de la famille des producteurs. Un homme de consensus qui aime à rappeler que « Le groupe est meilleur que le meilleur du groupe »

Ici en Belgique on connaît surtout les rosés de Méditerranée qui représente près de 80% de la production. Ce qui n’est pas étonnant quand on observe le succès croissant des vins rosés qui gagnent chez nous chaque année des parts de marché. L’intérêt pour les vins de Méditérranée n’est pas observée uniquement sur notre marché comme le précise » Roger Ravoire, Vice-Président d’Intervins Sud-Est : « Sur le 1er trimestre 2021, l’IGP Méditerranée est la dénomination qui a la plus progressé en volume et en valeur sur le marché français, notamment en GD ou elle performe (18 %) . À l’export, les vins rencontrent un très beau succès avec une explosion des ventes sur le début d’année* (+ 64 % en volume et + 84 % en valeur).

Mais les vins de Méditerranée c’est avant tout 2500 heures d’ensoleillement annuel à l’origine de vins chaleureux, solaire et lumineux.
Le nouveau visuel de l’IGP Méditerranée reflète à merveille ces rosés sculptés par la lumière et inspirés par la pureté́ du ciel de la Méditerranée. Des vins qui sortent des sentiers battus, à découvrir librement, sans complexe, en toute spontanéité́ entre copains ou en famille. Des vins décomplexés inspirés par ses racines solaires. Bien plus qu’un territoire baigné par le soleil, c’est aussi une philosophie : celle du savoir-vivre, du lâcher prise, de l’aventure, des émotions, des échanges, des rencontres et de l’évasion.

Avec autant de climats distincts et sa pléthore de cépages, il est difficile de décrire les rosés de Méditerranée. Il existe par contre des dénominateurs communs qui sont: Souplesse, fraicheur et équilibre en bouche..

L’IGP, QU’EST CE QUE C’EST ?
L’IGP ou l’Indication Géographique Protégée est un SIGNE DE QUALITÉ officiel européen lié à la QUALITÉ et à l’ORIGINE. Ce signe garantit que la qualité́ du vin est issue , à 100%, d’un territoire et de ses spécificités.

La dénomination : IGP Méditerranée
Créée en 1999, le vin de pays Portes de la Méditerranée devient le vin de pays de Méditerranée en 2007 pour évoluer en Méditerranée, Indication Géographique Protégée en 2009. Il est reconnu définitivement par la communauté européenne au 1er janvier 2015.

L’IGP Méditerranée en Chiffre :
• 70% rosé, 20% rouge, 10% blanc
• 682.000 hectolitres
• 110.000 hectares de vignes