Charles Piron
VIN BELGE

Les projets ambitieux de Gudule

Produire du vin à Bruxelles. C’est le projet fou qui se cache derrière le nom de la Sainte Patronne de la ville « Gudule ». Thierry Lejeune s’est lancé ce défi en 2018. Aujourd’hui, les choses évoluent et les idées sont nombreuses. Lancement des premières bulles, élaboration de nouvelles cuvées (en édition limitée) et construction d’un nouveau chai. Tour d’horizon de ces émulations.  

Quand on entre dans le chai urbain de chez Gudule, on découvre d’abord un lieu atypique de l’emplacement à l’architecture. Ensuite, on comprend que la jeune société est en pleine émulsion. Les palettes se superposent et l’espace commence déjà à manquer. Dans le mouvement de la ville, dans cette émulation de tous les sens, Gudule produit, élève et assemble des vins qui rassemblent. C’est affranchie du cahier des charges des appellations d’origine et grâce à la provenance plurielle de ses raisins que Gudule propose des assemblages inédits avec une créativité oenologique libérée. Il faut savoir que les raisins sont tous biologiques et que de la réception des raisins à la mise en bouteille, tout se fait dans le chai  implanté à deux pas de Tour & Taxis. Aujourd’hui, on retrouve deux gammes de vins, cinq cuvées, de l’apéro entre amis à la sortie à l’Opéra.

Les Bulles pour les fêtes

« Effervescence au Palais », voilà le doux nom que s’offre la première cuvée pétillante de Gudule. Vinifiée et fermentée à Bruxelles, cette cuvée à vieilli sur latte dans un domaine bien connu du Brabant Wallon, le Domaine W. Là-bas, les quelques 5000 bouteilles ont reposé le temps nécessaire et viennent d’être dégorgées. La mise en vente est prévue pour la fin de l’année, mais la rédaction a eu l’honneur de déguster en avant-première cette cuvée. Cet assemblage de Grüner Veltliner, de Pinot noir, de Welschriesling et de Riesling nous émoustille. Très bonne structure sans sulfite et brut comme on les aime. Un vin pur et propre aux notes de fruits blancs dans le meilleur style Sekt. Une note légèrement saline viendra surprendre le palais.

Bientôt un nouveau chai

L’espace manque et un nouveau bâtiment est en cours d’acceptation. Un projet d’envergure a été déposé à l’urbanisme. Il s’agit de la restauration d’une ancienne gare de Tour & Taxis ainsi que la construction d’un bâtiment industriel dans son prolongement. Ce bâtiment devrait permettre le développement de la marque, mais aussi d’accueillir dans de meilleures conditions les futurs visiteurs. Un espace de dégustation, un restaurant et différentes salles devraient voir le jour dans ce bâtiment à l’abandon actuellement. Les associés attendent l’approbation du permis d‘urbanisme et espèrent pouvoir ouvrir le lieu d’ici la fin 2022.

Des cuvées en éditions limitées

Outre ces deux grandes initiatives, des idées plus confidentielles ont également vu le jour. Dès l’année prochaine, Gudule sortira annuellement une petite folie oenologique. Nous avons, par exemple, dégusté la première version d’un probable futur vin orange. Un vin déjà complexe et riche pour un essai. Peut-être que l’année prochaine, ce genre de produit arrivera dans une gamme d’édition limitée. Vivement découvrir cela !