Baudouin Havaux
FOODPAIRING

Trois Sauvignons blancs pour trois recettes d’asperges

Avec le retour des beaux jours, les asperges pointent le bout de leur nez. Pour les gastronomes, l’arrivée des premières asperges, est toujours un moment particulier qui symbolise le passage de l’hiver au printemps, des pots au feu aux primeurs et du vin rouge chaleureux au vin blanc frais, vif et friand.

Confinement oblige, il va falloir se retrousser les manches et cuisiner chacun chez soi sa recette d’asperges préférée. Pour accorder trois recettes classiques, nous avons sélectionné trois sauvignons d’exception, aux accents et origines différents. Les trois bouteilles ont en effet remporté les plus hautes distinctions lors du dernier « Concours Mondial du Sauvignon » qui s’est tenu au début du mois de mars. (Liste complète des gagnants : www.cmsauvignon.com).

• Asperge à la flamande et Sauvignon de Touraine
La recette mythique qui sublime les saveurs primaires de l’asperge blanche est la préparation préférée des belges. Le beurre fondu, les œufs mi mollet et la touche de muscade viennent souligner la légère amertume de l’asperge. Il ne faut pas choisir un vin trop puissant mais plutôt un vin blanc vif et délicat. Les arômes du Sauvignon de Touraine offrent une parfaite complémentarité aux accents herbacés et amers de l’asperge.

Domaine Roc de Châteauvieux, 2020, Touraine, Vallée de la Loire, France

D’une belle robe jaune paille clair aux reflets verts. Son bouquet aux arômes végétaux de buis, de cassis et de fleurs blanches ravira votre nez.En bouche, ce vin est rond et frais avec une belle persistance aromatique sur ces notes de buis et d’agrumes légers

12€ chez Schenk

• Rizoto d’asperge et Pouilly-Fumé 
Riz, oignons, fond de volaille, huile d’olive, beurre et parmesan apportent plus de complexité et beaucoup de roundeur à cette recette. On peut également ajouter des champignons et pourquoi pas des copeaux de truffes. Un sauvignon plus puissant, plus corpumant et offrant plus de complexité est de mise. Les vins de la région du centre Loire, comme le Sancerre ou le Poully Fumé, présentent toutes ces caratèristiques. Nous avons opté pour la révélation Loire du Concours Mondial du Sauvignon.

Chateau Favray, 2020, Pouilly Fumé, France
Un nez expressif, avec un bouquet d’agrumes et quelques notes de fleurs blanches. En bouche, ce vin est riche, et débute comme une friandise de fruits frais, pour finir sur des notes plus complexes ou la minéralité du terroir vient s’exprimer. Un bel équilibre d’ampleur, de fraîcheur et d’élégance.

14€ chez Magnus

• Asperges vertes grillées, sauce vinaigrette et cabre, et Malborough valley (N-Z)
L’asperge verte est beaucoup moins amère et plus sucrée, elle se prête parfaitement à un grillade à la plancha. On peut l’accompagner de cabres, d’une soupe de jus de citron, de pignon ou de pain grillé, de poivre et de gros sel. Cette recette plus relevée et plus exotique appelle un vin à la hauteur de ses prétentions exotiques. Prenons la direction de la Nouvelle Zélande.

Brancott Estate Letter Series B Sauvignon Blanc 2020, Marlborough, Nouvelle Zélande
Avec ses 24.000 hectares de vignoble, Marlborough qui représente 77% de la production de raisin, est la plus grande région viticole de la Nouvelle-Zélande. Située au nord-est de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande, le vignoble est bordée par l’océan Pacifique à l’est et des chaînes de montagnes à l’ouest, au nord et au sud. Avec de longues heures d’ensoleillement (2.500 h./an) et un climat relativement frais, le vignoble bénéficie d’une longue période de maturation lente qui intensifie les saveurs exotiques emblématiques de Marlborough. Ce vin offre d’intenses arômes fruités et un palais très riche.

15€ chez Drinks&Co