Communiqué
SPIRITS

Face à la crise sanitaire, le Calvados résiste 

Malgré un repli de 17% des expéditions par rapport à l’année 2019, 4.200.000 bouteilles de Calvados ont été commercialisées en 2020.

Sur certains marchés, la catégorie engrange même des progressions importantes : c’est notamment le cas en Russie (+5%), aux Pays-Bas (+20%) ou au Japon (+75%). Cependant, le marché français accuse une baisse significative (- 27,5%). Pour Didier Bédu, Président de l’IDAC : « Nous redoutions le pire il y a un an mais le Calvados est resté dans le cœur des consommateurs. Le repli de nos ventes sont le fait d’une conjoncture extrêmement particulière et s’explique surtout par des facteurs exogènes: la fermeture des bars-restaurants, l’évènementiel et le spiritourisme. Car, structurellement, l’appétence mondiale pour le Calvados est bien là. »
Répartition des ventes sur les trois principaux marchés du Calvados (en volume) :

► France : 44,5 %
► Union Européenne (hors France) : 43,5 %
► Amériques : 5 %

Répartition des ventes par appellation :

► AOC Calvados : 70 %
► AOC Calvados Pays d’Auge : 29 %
► AOC Calvados Domfrontais : 1 %

Ventes par compte d’âge :

► Calvados VS  (2 ou 3 ans de vieillissement) : 62%
► Calvados VSOP (4 ou 5 ans de vieillissement) : 23 %
► Calvados XO (6 ans et plus) : 15 %