Charles Piron
VIN BELGE

Louis Havaux, candidat belge au « Prix ASI Gérard Basset pour l’ensemble de sa carrière »

La Guilde des sommeliers de Belgique l’a annoncé hier, Louis Havaux, fondateur historique de Vinopres, est le candidat belge au "Prix ASI Gérard Basset ». Ce prix très prestigieux, organisé par l'ASI (Association de la Sommellerie Internationale), est destiné à honorer le regretté Gérard Basset. Ila été créé par l'ambassadrice de l'ASI Michèle Chantôme et Nina & Romane Basset. L'objectif de ce prix est de mettre en lumière et de récompenser une personnalité qui a joué, au cours de sa carrière, et/ou continue à jouer un rôle important dans l'évolution de la profession de sommelier.

« Nous savons que si l’ASI est ce qu’elle est aujourd’hui, c’est grâce à quelques grandes personnalités qui ont travaillé ou travaillent encore, à titre bénévole, au sein de l’ASI. L’un de ces pionniers est sans doute notre Louis Havaux. En 1983, lui seul a sauvé l’ASI non seulement d’un désastre financier, mais a également empêché notre chère association de cesser d’exister. »

Pour rappel, en 1983, la France s’apprêtait à organiser à Paris, le « Concours du Meilleur Sommelier du Monde ». Quelques mois seulement avant le concours prévu, le trésorier en exercice a disparu avec l’argent. Jean Frambourt, le président français de l’époque, était désespéré. Une réunion d’urgence a donc eu lieu à Paris avec le conseil d’administration de l’ASI où Louis représentait la Belgique. À cette époque, Louis envisageait d’organiser le tout premier « Mondial du Vin de Bruxelles ». Il a donc proposé à nos collègues français une solution. Il leur a dit : « Je vais demander à nos membres et partenaires si nous pouvons vous aider et je reviendrai vers vous dans deux jours ». Il a tenu sa promesse et le reste appartient à l’histoire…

De plus, la Guilde des sommeliers de Belgique a avancé la cotisation pour la France. Ainsi, leurs candidats ont pu participer. Et qui a gagné ? Le Français, Jean-Luc Pouteau !  A ce jour, il est toujours extrêmement reconnaissant d’avoir pu participer et continue de plaisanter en disant qu’il a été le premier vrai « Meilleur Sommelier du Monde ».

Ce concours du « Meilleur Sommelier du Monde » organisé par l’ASI en 1983 a non seulement marqué une étape importante dans l’histoire de l’Association de la Sommellerie Internationale, mais il a officiellement remplacé le « Concours International des Échansons » (qui avait lieu depuis 1969).

Pour Louis Havaux, ce fut également le début d’une collaboration de longue date avec le monde de la sommellerie internationale. En organisant le « Concours Mondial de Bruxelles » depuis 1994, une multitude de sommeliers ont pu découvrir le monde du vin et de la vigne. Ce concours est devenu l’un des plus importants concours internationaux au monde. D’abord en Belgique, il s’est ensuite déplacé dans les plus importants vignobles mondiaux. De nombreux sommeliers ont participé à ce merveilleux événement en tant que jury.  Ses compétences ne s’arrêtent pas à son travail. Il fait également preuve d’une attitude chaleureuse et joyeuse envers tout le monde. Il est très rare de voir une personne capable de résoudre autant de conflits et de gérer de pareilles situations difficiles avec une patience et un tact aussi incroyables. Louis aime les gens, travaille dur et essaie toujours de réconforter ceux qui l’entourent.

La Guilde des sommeliers a donc proposé la candidature de Louis Havaux pour le prix honorifique « ASI Gérard Basset Lifetime Achievement Award ».