Charles Piron
AGENDA

Concours Mondial de Bruxelles, direction le Luxembourg

Vu le climat d’incertitude concernant l’évolution de la crise sanitaire, les organisateurs du Concours Mondial de Bruxelles ont pris la décision de postposer l’édition initialement planifiée à Yinchuan (Chine) en 2022.Les sessions de dégustation du Concours Mondial de Bruxelles se tiendront au Grand-Duché de Luxembourg en 2021.

Tous les dégustateurs internationaux se souviendront du professionnalisme et de l’accueil chaleureux de nos hôtes. Les dates prévues initialement restent inchangées. Les dégustations se dérouleront du 21 au 23 mai 2021 au centre de congrès et d’expositions, LuxExpo, situé dans le quartier des affaires à Luxembourg-Ville. Il est cependant à noter que cet évènement peut être réévalué et modifié en fonction de la situation sanitaire et des directives gouvernementales.

« Nous remercions le pays d’hôte de nous offrir un cadre particulièrement propice à la tenue de notre évènement et de l’invitation à visiter les vignobles de la Moselle et de découvrir la diversité des cinq régions que compte le pays. En l’absence de salons internationaux et de rencontres professionnelles, le Concours Mondial de Bruxelles constitue une des seules occasions pour se démarquer. Il était donc essentiel de maintenir le Concours aux dates prévues initialement pour offrir aux producteurs une opportunité unique de promouvoir leurs vins et de s’ouvrir sur de nouveaux marchés. »

Baudouin Havaux, Président du Concours Mondial de Bruxelles.

Le Luxembourg, petit pays de grands vins

Les coteaux du vignoble luxembourgeois s’étirent sur une bande de 42 kilomètres le long de la Moselle, face à l’Allemagne. Ce n’est pas un hasard si la vallée de la Moselle luxembourgeoise, région principale de la viticulture du Grand-Duché, est l’une des principales destinations touristiques du pays. La route des vins de la Moselle Luxembourgeoise et la beauté spectaculaire des paysages de vignes, bordés par le lit de la Moselle, rendent cet endroit unique et favorisent l’oenotourisme. De Schengen au sud à Wasserbillig au nord, près de 340 exploitants cultivent environ 1280 hectares de vignes, dont 90% sont plantés avec des cépages servant à élaborer des vins blancs. Les dégustateurs pourront découvrir les merveilles du vignoble luxembourgeois lors de visites organisées dans un strict respect des consignes sanitaires en vigueur.