Baudouin Havaux
BOURGOGNE

160e Vente des Vins des Hospices de Beaune

C’est dans un contexte inédit que s’est clôturée, dimanche 13 décembre au soir, la 160e Vente aux Enchères des Vins des Hospices de Beaune.

Initialement prévue le dimanche 15 novembre, la vente avait été décalée et s’est finalement déroulée en petit comité avec la présence des principaux acheteurs professionnels mais aussi en ligne pour les clients français et internationaux qui ne pouvaient se déplacer. Cette vente caritative, dont les bénéfices sont reversés à l’Hôpital de Beaune, aura trouvé cette année une résonance particulière évidente.  La vente a atteint un total de 12 761 600 € pour 630 pièces de 228 litres  (soit un prix moyen par pièce de 20 200 €), ce qui représente la 2e plus belle vente de l’histoire des Hospices après celle de 2018.
La qualité exceptionnelle du millésime et la volonté des acheteurs de prendre part à une grande œuvre de charité l’ont emporté sur le contexte sanitaire actuel puisque les cours n’ont finalement baissé que modérément par rapport à l’an dernier (-1,14% pour les rouges et -4,32% pour les blancs).
La Maison Albert Bichot, qui s’illustre en tant que 1er acheteur de la Vente des Hospices de Beaune, a acquis 98 pièces pour un montant total de 2.974.000€, dont la Pièce des Présidents  pour un montant de 660.000€. Vendue au profit des hospitaliers de France victimes du Covid-19, cette pièce, un Clos de la Roche Grand Cru, élevé dans un fût de chêne issu du parc national de la forêt de Chambord, a été achetée pour un client chinois.

A propos du  millésime 2020

« Le millésime 2020 très précoce révèle des vins dont la matière et les extractions naturelles avec une homogénéité rare en font une année exceptionnelle. Malgré la chaleur de l’été, les vins rouges et blancs gardent une fraîcheur inattendue. Le Pinot noir a plus souffert de la sécheresse que le Chardonnay ce qui a conduit à des récoltes très faibles toutes appellations confondues. Un millésime profond et certainement de grande garde.»