Partenaire
FOODPAIRING

Vouvray : l’art de se décliner, l’art de s’associer

Vouvray est une Appellation d’Origine Contrôlée au profil recherché en Touraine, sur la rive droite de la Loire plus précisément.

Le climat y est tempéré, avec une légère influence océanique. Il y pleut pourtant relativement peu, juste assez pour répondre aux besoins du seul cépage de l’appellation, le chenin blanc.

Bien sûr, un terroir idéal nécessite davantage qu’un simple climat adapté, ainsi le sous-sol complexe de Vouvray joue également un rôle important. C’est un sol riche en roche, en argile et en silex, parfois veiné de tuf. Ce calcaire léger est particulier, il est doux et humide sous terre mais devient ferme et sec au-dessus du sol : les majestueux châteaux de la Loire sont construits à partir de ce calcaire. Certains sols, appelés «perruches», sont composés de couches de silicium (SiO2), qui donnent au vin une touche minérale. À d’autres endroits, on trouve des «aubuis», sols caractérisés par un mélange argilo-calcaire, qui garantissent d’excellents vins moelleux. Cette variété de sols et le savoir-faire des vignerons sont à l’origine des quatre styles de vin associés à Vouvray.

Des fines bulles au sec,
en passant par le moelleux 

À Vouvray, un cépage blanc, le noble chenin blanc, est à l’origine de quatre styles de vin : les fines bulles (élevées pendant 12 mois minimum), le tranquille sec, le tranquille demi-sec et le tranquille moelleux.

Le vin de Vouvray a une teinte jaune paille brillante, avec un éclat jaune doré typique dans le cas du moelleux. Le nez est caractérisé par des arômes de fleur d’acacia, de rose et d’agrumes, ainsi qu’un peu de poire Conférence pour le sec et le demi-sec. Ce seront plutôt des agrumes et de la brioche pour les fines bulles et des fruits confits et compotés et du miel pour les moelleux. Le demi-sec et le moelleux sont doux, sensuels, vastes de palette et opulents, mais toujours rafraîchissants.

Le Vouvray sec présente une teinte pâle et des éclats cristallins. Sur la langue, il est généreux, plein de caractère et minéral. Sa légèreté et son acidité flattent les poissons et les plats de la mer. Outre les agrumes, il dégage également des arômes de fruits blancs comme la pomme ou la pêche, voire même de fruits mûrs (plus sucrés), d’amande et de noisette s’il est mature.

Le Vouvray s’accorde sur toutes les tables… et pour les fêtes ! 

L’avantage à choisir du Vouvray est que la diversité de ses vins permet de nombreux accords, de l’apéritif au dessert en passant par l’entrée, le plat et le fromage. Cela est aussi vrai pour un menu de tous les jours « à la belge » : les fines bulles seront d’excellentes compagnes pour l’apéro, le blanc sec flattera vos croquettes de crevettes, le demi-sec votre poulet du dimanche et le moelleux votre gaufre de Bruxelles et ses garnitures sucrées.

Les vins de Vouvray se prêtent également bien aux occasions plus festives, comme les fêtes de fin d’année ! On choisira un Vouvray moelleux pour savourer du foie gras, un blanc sec avec une entrée aux Saint-Jacques ou un tataki de thon, un demi-sec pour accompagner une belle volaille rôtie et des fines bulles avec l’immanquable cougnou (cougnole) ou la traditionnelle bûche qui clôture en beauté le repas de Noël.

LA SÉLECTION VINO!

FINES BULLES | BARON TUFIER, TÊTE DE CUVÉE, VOUVRAY BRUT | 9,35€ chez Colruyt (Belgique)
Appréciez l’élégance de ces fines bulles élevées pendant 24 mois sur lattes. Une cuvée à savourer pendant les fêtes.

FINES BULLES | DOMAINE DU VIKING, VOUVRAY BRUT | 15,50€ dans les Espaces Vins Pirard
Une partie de la vinification est réalisée en fût, puis l’élevage se poursuit pendant au moins 18 mois. Ces fines bulles s’associeront parfaitement avec vos apéritifs ou pour votre Réveillon.

SEC | DAMIEN PINON, CUVÉE TUFFO, VOUVRAY 2017 | ± 10,50-12,50€ : VPS Belgium (Schaerbeek), Nielsvins (Bruxelles)
La robe est jaune pâle avec un joli nez fruité. La bouche est équilibrée sur le fruit frais et on relève des notes d’agrumes ainsi qu’une belle longueur en finale. Une cuvée tout en fraîcheur et en finesse.

SEC | DOMAINE DE LA CHÂTAIGNERAIE, CLOS DE LA LANTERNE, VOUVRAY | ± 11,50-12,50€ : La Halle aux Saveurs (Jodoigne), 2017 chez Lucani Wijnhandel (Lommel)
La vigne dont provient cette cuvée est située en bordure de Loire sur le haut de la falaise. La fermentation et l’élevage sont réalisés en barriques de 500 litres. La mise en bouteille ne se fait qu’au terme de 10 mois d’élevage. L’alliance sera idéale avec les poissons de mer.

SEC « TENDRE » | DOMAINE DES AUBUISIÈRES, BERNARD FOUQUET, CUVÉE SILEX, VOUVRAY | ± 10-14,50€ : Universal Wine (Beernem), 2016-17 chez Samson’vins (Thon), 2017 chez Leymarie (Éghezée), 2017 chez The Wine Corner (Genappe), 2018 aux Caves de France (Dendermonde), 2018 à La Cavinière (Spa), 2018 chez Mig’s World Wines (Saint-Gilles), 2019 chez Matthys Wines (Bruges).
Un vin de type sec « tendre » dans lequel on retrouve une belle expression aromatique du chenin blanc. À déguster avec charcuteries, crustacés, poissons grillés ou en sauce et fromages de chèvre.

DEMI-SEC | CHÂTEAU GAUDRELLE, SUR 1 FIL, VOUVRAY 2017 | 16€ au Cellier Jocunditas PH vins (Mignault).
Issu de vignes tressées plantées sur un sol argilo-siliceux, ce demi-sec garde une belle tension, une fraîcheur et un équilibre rare pour ce type de vin. Avec cette cuvée marquée par des arômes très développés, le Château Gaudrelle a pris le pari de vous surprendre. La dégustation peut se décliner avec foie gras, cuisine exotique, tajines, cuisine thaï, currys, fromages à pâte lavée ou persillée…