Communiqué
BORDEAUX

La famille Guillard confirme son intérêt pour les grands vignobles en acquérant le Château Mazeyres

Après l’acquisition du Château Fonroque (17,6 hectares à Saint-Émilion) en 2017, la famille Guillard confirme son intérêt pour les grands vignobles en acquérant maintenant le Château Mazeyres (25,6 hectares à Pomerol, troisième plus vaste cru de l’appellation). Ce geste renforce une collaboration fertile avec Alain Moueix, ancien propriétaire de Fonroque et directeur de Mazeyres depuis 1992.

Le travail en biodynamie débuté en 2002 à Saint-Émilion et en 2012 à Pomerol, se poursuit assidument (les deux crus sont certifiés en biodynamie et membres de Biodyvin). Le renouveau des Châteaux est soutenu par de nombreux investissements décidés par la famille Guillard afin d’accompagner le développement de ces deux belles propriétés. Citons la restauration de la maison de Fonroque pour l’accueil œnotouristique et la construction actuelle d’un chai, travaux signés par l’Architecte Jean-Philippe Nuel. D’autres améliorations sont à l‘étude tant pour le Château Fonroque que pour Mazeyres.

Ces deux beaux terroirs ont largement bénéficié ces dernières années des multiples apports de la culture en biodynamie, produisant des vins de plus en plus ciselés dont la fraîcheur est saluée par de nombreuses notations éloquentes. S’y exprime désormais pleinement la pureté d’une expression aromatique raffinée qui est la signature d’Alain Moueix. Les améliorations des outils de vinification (encuvage par gravité, fermentation en petits volumes) et d’élevage (adaptation des contenants aux différents vins) vont sensiblement renforcer leur progression qualitative et faire de ces vins bien connus des amateurs, des trésors plus largement partagés.

Petit plus et non des moindres, la famille Guillard très implantée dans la région est également propriétaire du Château Hôtel Restaurant Grand Barrail, à Saint-Émilion. L’atmosphère du lieu est déjà métamorphosée par Benjamin Robic, son nouveau directeur et le bâtiment sera entièrement rénové l’hiver prochain par les équipes de Jean-Philippe Nuel.