Charles Piron
WINEBIZZ

Les bouteilles de vin en papier recyclé, est-ce l’avenir ?

Elles débarquent. Fabriquées à partir de carton recyclé à 94 % et dotées d'un revêtement spécifique pour contenir le vin ou le spiritueux, les bouteilles en papier recyclé sont-elles le futur du vin ?

Après la maison de champagne Ruinart et son étui entièrement en fibres de cellulose, l’entreprise britannique spécialisée dans l’emballage durable Frugalpac a créé une bouteille pour les vins et spiritueux en papier recyclé. Avant de parler des avantages et des inconvénients de ce nouveau packaging pour le vin, il faut poser la question indispensable pour les producteurs, le cout ! Et oui, le cout de ces bouteilles est primordial, si c’est trop cher, les producteurs ne franchiront pas la pas. Mais bonne nouvelle, le prix d’une bouteille en papier recyclé est tout à fait comparable à celui du verre.  On peut donc imaginer voir ces innovations assez rapidement dans nos rayons.

Quels sont les avantages ?

1/ Elle est bonne pour l’environnement. Ces bouteilles sont  fabriquées à partir de carton recyclé sans produits chimiques, avec une empreinte carbone jusqu’à six fois (84 %) inférieures à celle d’une bouteille en verre et plus d’un tiers inférieur à celle d’une bouteille fabriquée à partir de plastique recyclé à 100 %.

2/ Elle est très légère. Cette bouteille ne pèse que 83g, elle est donc jusqu’à cinq fois plus légère qu’une bouteille en verre normale, ce qui la rend plus facile à transporter et plus légère.

3/ Elle se démarque. Effectivement, ces bouteilles sont encore peu présentées dans nos rayons. Aucune autre bouteille de vin ou de spiritueux ne lui ressemble, ce qui la rend unique. De plus, un étiquetage à 360 degrés est réalisable sur toute la surface de la bouteille.

Et les inconvénients ?

L’inconvénient principal et primordial reste la qualité de la conservation. Malheureusement, aujourd’hui, cette bouteille ne garantit pas encore une qualité optimale. Ce n’est pas la première initiative du genre dans le secteur. On retient notamment le lancement de « Paper Boy » en 2013, avec le groupe spécialisé dans le vin Truett-Hurst, sur le marché californien en 2013. Mais deux ans plus tard, Truett-Hurst avait tout arrêté. En effet, il avait aussi reçu des réclamations sur la qualité du vin… On attend donc les premiers retours sur ces nouvelles bouteilles signées Frugalpac.