Baudouin Havaux
MONDE

Gel généralisé sur les vignobles de l’hexagone

Les gelées nocturnes ont été affecté presque tous les vignobles français.

Conséquence des températures exceptionnellement douces de cet hiver, la vigne a débourré avec près d’une quinzaine de jours d’avance sur une année normale. Toute la semaine les jeunes bourgeons ont été la cible des température nocturnes négatives. Hélicoptères, bougies, braseros, chaufferettes, aspersion, brûleurs à propane, éolienne, tous les moyens ont été mis en oeuvre par les vignerons pour tenter de sauver leurs futures récoltes. Mais à cette heure il est impossible d’estimer les dégâts causés au cœur des bourgeons. Cette situation tragique est par contre l’occasion de prendre de spectaculaires clichés. On ne peut résister à vous montrer une photo prise par un drome survolant les vignobles Drouhin situés dans le vignoble Montrachet Marquis de Laguiche.