Dirk Rodriguez
WINEBIZZ

Le vin aussi commence à être stocké

Nous savons déjà que le papier toilette et les pâtes sont achetés massivement mais cela va encore plus loin en France : les gens accumulent également de grandes quantités de vin et de fromage. Qu'en est-il en Belgique ?

Une grande quantité de vin a été vendue jeudi dans les différents supermarchés de Belgique. La situation s’est encore accentuée vendredi et il y avait déjà d’innombrables casiers à vin vides ce samedi soir. Cela concerne aussi bien les vins bon marché, comme chez Delhaize par exemple, que les vins biologiques, qui ont également tous été vendus et ce sans aucune forme de promotion. Apparemment, les Belges continuent à accumuler certaines catégories de produits en ce moment. Mais que faut-il prévoir pour la suite ?

Si la situation de stockage de produits se prolonge, celle-ci aura un impact différent en France. Frank Renout, employé de la VRT, a été témoin de la manière dont les Français vident désormais les rayons de vin et de fromage, après ceux de pâtes et de rouleaux de papier toilette. Cela signifie qu’à l’avenir les producteurs de vin français approvisionneront d’abord leur propre marché avant de fournir la Belgique. Cela pourrait mener à une pénurie de vin dans notre pays dans les quelques semaines à venir, car la France détient 60 % des parts de marché dans notre pays.

Le blockage aura un impact dans d’autres pays aussi. On peut supposer que les stocks du commerce du vin seront utilisés. Si le secteur de la restauration est donc au point mort, on peut néanmoins espérer que cette période ne sera pas trop désastreuse pour le secteur du vin. L’exploitation des stocks déjà sur place permet de stimuler la circulation financière.

Dans ce contexte particulier, nous remarquons que de nombreux négociants en vin proposent des initiatives originales : suivez les actualités d’Essentielle Vino! et nous vous informerons de celles-ci au plus vite !