Baudouin Havaux
ŒNOTOURISME

Un vignoble complanté dans le cœur du Douro

Le nom de Miguel Champalimaud, fils d’une famille traditionnelle de viticulteurs dans la vallée du Douro, ne sonne pas très portugais. Et pour cause, son aëul originaire de Limoge était un corsaire émigré en Angleterre, venu défendre le Portugal contre les troupes napoléoniennes.

Aujourd’hui il exerce une activité beaucoup plus  pacifique à la tête de Montez Chanpalimaud qui regroupe deux vignobles familiaux l’un en DOC Douro « Quinta do Côtto » et l’autre en DOC Vinhos Verdes « Paço de Teixeiro ».

Les premières traces de l’activité viticole remontent à 1326. Il y a une cinquantaine d’années, la famille récrit une nouvelle page de son histoire. Jusqu’en 1961 la famille Champalinaud produisait du vin de base pour l’élaboration de Porto. À partir de cette date, conscient du grand potentiel qualitatif du vignoble, ils ont modernisé le vignoble et réorienté les propriétés vers l’élaboration de vin rouge et blanc. Les mêmes cépages utilisés traditionnellement pour l’élaboration de Porto sont utilisés pour l’élaboration des vins. Des techniques modernes d’œnologie ont cependant été développées pour mener à bien ce projet. Les deux propriétés se situent de part et d’autre de la frontière entre les deux DOC, Vinhos verdes et Douro. Une facilité qui leur permet de mener de front un projet de vin blanc, rosé et de vin rouge. Le vignoble est planté sur des terrasses plongeant dans le Douro à une altitude comprise entre 140 et 500 mètres d’altitude.

Quinta do Côtto compte 70 ha. de vignoble et un imposant et élégant manoir datant du 18éme siècle. 

Une des particularités de la Quinta do Côtto, c’est une parcelle centenaire de 2 ha. complantée avec plus de 30 cépages blancs et rouges où dominent les cépages Sousão, Tinta Amarela, Touriga Nacional et Tinta Roriz.  Complanter signifie cultiver différents cépages sur une même parcelle. Cette pratique culturale ancestrale a disparu aujourd’hui. De nos jours les cépages sont plantés dans des parcelles spécifiques et vendangés séparément à maturité. Ce n’est que plus tard que l’œnologue procède à l’assemblage des différents cépages. Dans le cas du complantage, contrairement à l’assemblage, les différents raisins sont vendangés en même temps. D’où l’un des principaux arguments de ses détracteurs, pour qui il est absurde de récolter ensemble des cépages qui n’ont pas un cycle végétatif de même durée. Par contre, les défenseures de cette pratique expliquent qu’une harmonie se crée entre les différentes espèces qui se protègent et s’influencent l’une l’autre. Un équilibre se produit naturellement entre les différents cépages qui arrivent à maturité ensemble ou pas. De plus, cette biodiversité est un excellent moyen de prévention contre les maladies. Et finalement c’est un peu comme une assurance ou la mutuelle. En cas de maladie toutes les variétés ne sont pas affectées de la même manière. La seule manière de trancher est de déguster la cuvée Vinha do Dote qui provient de cette parcelle complantée. Le résultat de cette dégustation devrait mettre tout le monde d’accord. ( cfr ci-dessous)

1/ Paço de Teixeiro,  DOC Vinhos Verdes,  Avesso 2017

Un vin blanc tranquille qui n’a rien à voir avec les vins légèrement pétillants que l’on connait dans le nord du Portugal. C’est un vin classique marqué par la minéralité, des notes salines et iodées qui proviennent d’un sol de schiste. Son volume et son ampleur méritent de l’associer à des plats de haute gastronomie. Prix : +/-10€

2/ Quinta do Côtto, DOC Douro 2016

Un vin d’assemblage de cépages locaux ( Touriga National, Touriga Franca, Sousão, Tinto Cão et tinta Roriz)  structuré, poivré. Marqué par la fraicheur et la vivacité atlantique, ses tanins sont fins. Il présente des belles notes de réglisse et de griotte. Prix : +/-10,5€

3/ Quinta do Côtto do Dote, DOC Douro 2016

La cuvée do Dote provient exclusivement de la parcelle de 2 ha. complantée. Une bouteille d’exception, d’une grande fraicheur, ample, complexe. Belle longueur et tanins fins. Prix : +/- 21,5€

Vins disponibles chez Thierry Letelier à Lisogne (Namur) www.vinduportugal.be