DIVERS

Remèdes contre la gueule de bois : « hair of the dog », panacée ou fable ?

Les fêtes de fin d'année sont terminées mais on boit encore un verre ici ou là pour la nouvelle année, au travail ou en famille. Tous ces verres peuvent provoquer une sensation désagréable le lendemain : la fameuse gueule de bois ! Des remèdes aux bienfaits supposément miraculeux ont déjà été au centre de nombreuses fables, mais qu'en est-il du remède désigné par l'expression "hair of the dog" ?

« Hair of the dog that bit you » est une expression anglaise qui signifie que le meilleur médicament est fabriqué à partir de la même chose qui a causé la maladie : en d’autres termes, pour guérir d’une gueule de bois, il vaudrait mieux boire une autre boisson alcoolisée le lendemain. Ainsi, un mimosa au brunch du dimanche peut être revigorant après un samedi soir bien chargé.

Malheureusement, ce remède ne fait effet qu’à court terme : l’alcool peut en effet contrôler les symptômes de la gueule de bois pendant un certain laps de temps, mais dès que la boisson s’est dissipée, ces symptômes reviennent. Peut-être qu’un grand verre d’eau est la meilleure solution après tout…