Charles Piron
FOODPAIRING

4 boissons parfaites pour la Chandeleur

Dans quelques jours, la dernière fête chrétienne du cycle de Noël revient. Cette « fête des chandelles » voit, chaque année, le retour des crêpes ! Quelle bouteille déboucher pour passer un bon moment ? Essentielle Vino! vous propose quatre références disponibles en Belgique.

Faite de farine de froment, la crêpe peut se voir garnie de beurre, de sucre, de confiture, de miel et de citron, de rhum… Tout est question de gout. Pour pâlir le gras et le sucre du produit, des produits frais, pas trop sec et surtout avec du gout !

Un cidre breton

Le grand classique, le cidre breton ravivera les papilles d’un grand mangeur de crêpes. Quel cidre choisir entre le brut et le doux ? Ces qualificatifs dépendent du taux de sucre dans la boisson. Le cidre brut est le moins sucré, le cidre doux le plus sucré et le demi-sec se situe au milieu. C’est le stade de fermentation du jus de pomme lors de la mise en bouteille qui fait la différence entre un cidre brut et doux. Pour des crêpes sucrées, on vous conseille un demi-sec, le juste milieu précieux comme l’or. Le cidre demi-sec fermier de chez Lebrun offre une belle palette d’aromes.

2,99€ chez Carrefour. 

Une clairette de die

À base de muscat, la Clairette donnera un accord ton sur ton avec une pâte aromatisée à la fleur d’oranger ou au citron. On vous conseille le Jaillance, Clairette Die – Tradition – Doux. Belle fraicheur et bon rapport qualité-prix.

7,99€ chez Colruyt

Un Banyuls

Pour les adeptes du chocolat, on vous conseille un Banyuls, celui du de chez Le Clos de Paulilles avec ses notes de cerise, mûre, cassis, confiture de myrtille saura certainement vous convaincre ! Sa bouche vous surprendra par son corps gras, ample et d’une incroyable longueur en bouche. D’un temps de garde infini, ce vin gagnera en complexité comme un grand Porto.

10,99€ chez Cora. 

Un abafado

Abafado signifie ” étouffé ” en portugais. Le processus est simple. On oublie 200 kilos de raisin dans une barrique ancienne, et on les étouffe avec 100 litres d’alcool. Chez Quinta da Alorna, on oublie ces barriques pendant 5 ans. L’alcool stoppant la transformation, le taux de sucres résiduels est très élevé. Les arômes sont surprenants, noix, noisettes, fruits secs et zeste d’orange ! A déguster avec les célèbres pasteis ou des crêpes …

11,50 € chez www.vinduportugal.be