Charles Piron
DIVERS

7 conseils pour servir le champagne comme un pro

Avec les fêtes de fin d’années, vous allez probablement devoir ouvrir du champagne ou du mousseux. Pour faire cela dans les règles de l’art, Essentielle Vino! vous livre 7 conseils à garder en tête.

1) La température 

Attention, ni trop froid, ni trop chaud ! La température idéale de service se situe entre 8 et 10 degrés. Une température trop basse masquera les arômes et les nuances. Pour obtenir cette température parfaite, vous devez laisser votre vin dans le réfrigérateur (minimum 3h) ou alors immergé dans un seau rempli à moitié de glaçon, moitié d’eau et d’une poignée de sel. (minimum 20 min)

2) Le verre adéquat

Tulipé, voici l’élément clé pour permettre aux arômes de s’exprimer. Privilégiez toujours une flute, en effet, la surface de contact réduite avec l’air permet de limiter la perte de bulles. De plus, le pied permet d’éviter que la main ne réchauffe le champagne. Les flûtes doivent être légères et délicates, pour tirer le meilleur parti les arômes du vin.

3) Des verres propres, mais pas trop

Et oui, aussi surprenant que cela puisse paraitre, ne lavez pas votre verre au lave-vaisselle et privilégiez un lavage à la main avec une eau bien chaude. Les bulles se forment à partir des impuretés présentes dans le verre, ce qui signifie, chose surprenante, que dans un verre parfaitement propre, le champagne n’a pas de bulle ! Pour sécher vos verres, deux options, à l’air libre ou avec un torchon, sans odeur évidemment.

4) La bonne inclinaison

Juste avant de retirer le bouchon, saisissez le corps de la bouteille avec une main et inclinez-la à 45 degrés. Cette inclinaison facilite le débouchage et évite la sortie de la mousse à l’ouverture. Attention, prenez bien garde de ne pas diriger la bouteille vers un des assistants.

5) La rotation

Pour le débouchage, ne commencez pas à vous acharner sur un bouchon récalcitrant. La bonne technique, c’est de faire tourner la bouteille, pas le bouchon !

6) Évitez le « pop »

Essayez de ne pas faire « péter » le bouchon de champagne. Au contraire, vous devriez attraper le bouchon fermement et le retirer doucement: le bruit doit être aussi suave qu’une respiration.

7) L’amorce

Le champagne doit être servi en deux temps espacés de quelques secondes. De cette façon, le collier de bulles à la surface persistera et vous éviterez le nuage de mousse. Remplissez la flûte seulement au deux tiers afin que le vin ait la place de s’exprimer pleinement.

C’est parti, vous êtes maintenant un as dans le service des vins effervescents.