Baudouin Havaux
ESPAGNE

L’excellence ibérique

Porte-drapeau vinicole de Castille-Léon, voire de l’Espagne, le vignoble de Ribera del Duero s’étend au beau milieu de la péninsule ibérique, et concrètement dans quatre provinces de Castille-Léon ; Burgos, Ségovie, Soria et Valladolid. Sans doute la plus prestigieuse dénomination d’Espagne qui compte dans ses rangs des célébrités comme Pingus ou Vega Sicilia.

Sur 115 kilomètres les vignobles de la Dénomination d’Origine, presque exclusivement plantés de Tempranillo, bordent le fleuve Duero qui avant de déboucher dans l’Atlantique à Porto change de nom à la frontière portugaise pour se nommer Douro. Il est nécessaire de remonter à pas moins de 2.000 ans pour trouver la première référence vinicole de la zone : une mosaïque romaine de 66 mètres carrés, considérée comme la pièce d’allégories bachiques la plus grande de la Péninsule, qui a été découverte à Baños de Valdearados en 1972. Les deux éléments capitaux à prendre en considération pour expliquer la suprématie  des vins de Ribera del Duero sont le climat et le cépage Tempranillo. Ou plutôt l’interaction entre ces deux éléments.

La climatologie de la Ribera del Duero se caractérise, en ligne générale, par une pluviométrie modérée-basse (400-600 mm en moyenne de pluie par an) qui, unie à ses étés secs et ses hivers longs et rigoureux et à ses oscillations thermiques tout au long des saisons, la place dans un climat méditerranéen dont le caractère primordial est la continentalité. Les rigoureux hivers contrastent avec les températures estivales extrêmes qui peuvent monter à 40°C en pleine journée pour redescendre à 15 °C. la nuit. Située à une altitude comprise entre 750 et 800 mètres, la vigne produit des raisins concentrés et de bonne acidité. Ces conditions climatiques expliquent l’extrême fraicheur et la bonne acidité des vins de Ribera del Duero qui se démarquent d’autres régions viticoles espagnoles marquées par une surmaturité et des taux d’alcool parfois excessifs.

Le Tempranillo : Répondant également aux noms de Tinto Pais, Tinta Fina, Tinta de Madrid, Tinta de Toro, Listan Negra (dans les Îles Canaries), Cencibel (en Castilla la Mancha), Aragonez (en Alentejo), le cépage Tempranillo règne en maitre presque absolu. Couvrant plus de 90% du vignoble qu’il partage avec le cabernet sauvignon, le merlot, le malbec et la grenache noir, le Tempranillo est la marque de fabrique des vins de Ribera del Duero.  Il ne peut pas pour autant en revendiquer l’exclusivité, car c’est le cépage le plus couramment associé à l’Espagne. C’est en effet la variété de raisin rouge la plus plantée en Espagne (200.000 hectares). Précédée au début du siècle passé par le grenache et le Bobal, son expansion est à mettre en rapport avec son succès sur les marchés internationaux. Le Tempranillo devient même une star émergente dans les pays du Nouveau Monde.

Le tempranillo est très exigeant en matière de climat et de sol. Il mûrit tôt, c’est une variété de climats frais. Le tempranillo présente également l’avantage de très bien évoluer avec les années, c’est un véritable vin de garde. Le temps de garde est un élément primordial de la classification des vins. Le vieillissement total et le vieillissement en bois sont les deux critères des quatre classifications des vins rouges de Ribera del Duero. À noter qu’il existe aussi une très faible production de vins rosés.

1/ Vin rouge jeune « Tinto Joven »
Ce sont des vins qui n’ont pas connus de passage en fût ou qui y ont réalisé un passage par barrique inférieur à 12 mois. Il arrive sur le marché peu de mois après les vendanges. D’un rouge bordeaux très intense avec d’importantes touches bleutées, indigo, violet et pourpre , il présente au nez des arômes primaires accentués et denses, dans la gamme du fruit mûr et de la baie sauvage (mûre, mûre sauvage, framboise,…). Ample en bouche et plein de saveurs. Offre un important apport tanin, complété par une acidité équilibrée qui lui confère de la vivacité.

2/ Rouge « Crianza »
Ce sont des vins qui ont vieilli au moins 12 mois en fût de chêne et sont commercialisés après le 1er octobre de la seconde année après les vendanges. De couleur rouge cerise, ils présentent des reflets violet qui évoquent sa jeunesse.Les arômes de base sont fruités, avec des nuances de bois nobles, des épices de vanille, de réglisse ou de clou de girofle mais aussi des arômes grillés et torréfiés. En bouche il est charnu. structuré et rond. Présentant des tannins équilibrés, la bouche est veloutée, et manifeste une grande persistance et une grande puissance rétronasale.

3/ Rouge « Reserva »
C’est un vin qui a vieilli pendant 36 mois entre barrique et bouteille, dont au moins 12 mois en barrique. Il arrive sur le marché après le 1er décembre de la troisième année après les vendanges. Ses tonalités varient du rouge bigarreau grenat au rouge rubis. Intense et élégant, on note la présence de profonds arômes de fruit macérés et confit combinés à d’autres arômes comme le cuir, le musc, et des accents balsamiques. Charnu, puissant et équilibré, il est ample et robuste en bouche. La voie rétronasale longue et persistante intensifie les arômes propres au vieillissement.

4/ Rouge «  Gran Reseva »
C’est un vin qui a vieilli pendant 60 mois entre barrique et bouteille, dont au moins 24 mois en barrique. Il arrive sur le marché après le 1er décembre de la cinquième année après les vendanges. Les arômes tertiaires acquis durant son vieillissement suggèrent une large gamme de nuances : grillées, boisées, épicées et animales.

Les vins de Ribera del Duero à table.
« L’Espagne du rôti». Sans aucun doute, la facette la plus connue de la cuisine de Castille-León est celle des rôtis de cochon de lait et d’agneau. Le fameux Lechazo cuit au four à bois. Moins connus des étrangers, la production de champignons sauvages est particulièrement abondante dans la région de Castilla y Léon. Chaque année plus de 30.000 tones de champignon sauvages comestibles sont commercialisés. Ce n’est pas par hazard si l’on aborde la D.O. Ribera del Duero en ce début du mois de novembre qui correspond à la saison de récolte des champignons. En effet l’association des champignons avec les vins de Ribera del Duero est une vrai merveille.