Communiqué
BORDEAUX

Bernard Farges, nouveau président
 du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux

C’est officiel, le viticulteur bordelais de 54 ans succède à Allan Sichel à la présidence du CIVB. L’homme, bien connu dans le monde du vin, a déjà présidé le conseil de 2013 à 2016.

Le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux, première interprofession viticole française, s’est réuni en Assemblée Générale le lundi 15 juillet 2019. Ses membres, 25 viticulteurs et 25 négociants ont élu à leur présidence Bernard Farges.

Les missions du CIVB

Créé en 1948, le CIVB représente les deux familles de la filière des vins de Bordeaux : la viticulture et le négoce. Il est placé sous l’autorité d’un président, en alternance viticulteur ou négociant, élu pour 3 ans.

Avec un budget de 35 millions d’euros en 2019, le CIVB mène plusieurs missions : assurer la connaissance du marché des vins de Bordeaux dans le monde ; préserver la qualité des vins de Bordeaux et anticiper les exigences en matière d’environnement; positionner Bordeaux comme la marque de référence mondiale, notamment en recrutant et rajeunissant les consommateurs ; protéger les terroirs, lutter contre la contrefaçon, développer l’œnotourisme.

Valoriser le travail des viticulteurs

Bernard Farges a déjà annoncé ses grandes envies pour les années à venir. Il veut, notamment, replacer l’homme au cœur des actions du CIVB. « Une des priorités de mon mandat sera le renforcement de la marque Bordeaux, ceci en allant montrer sur tous les marchés, des plus lointains aux plus proches, la diversité des femmes et des hommes qui font Bordeaux, comme celle de nos vins. L’humain doit être au cœur de nos actions. » raconte Bernard Farges. Ce souhait n’est pas étonnant, car Bernard Farges est coopérateur à Mauriac en Gironde, dans l’Entre-deux-Mers, associé à son frère et son neveu.