Marc Vanel
ITALIE

Prosecco rime désormais avec Unesco

C'est officiel: les célèbres collines du Prosecco Superiore ont été inscrites dimanche dernier sur la liste du Patrimoine mondial.

Chaque année, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture peut inscrire des sites sur la liste du Patrimoine mondial, une sélection basée sur dix critères, six pour le patrimoine culturel et quatre pour le patrimoine naturel.

La mobilisation italienne pour la reconnaissance des collines de Conegliano Valdobbiadene en tant que patrimoine Unesco a démarré en 2008, l’objectif étant de faire reconnaître et protéger « ce véritable paysage culturel où le travail des viticulteurs a contribué à créer un décor unique ». Inscrit en 2010 sur la liste indicative italienne, le projet marque une étape en 2014 avec la constitution de l’Association temporaire ad hoc « Collines de Conegliano Valdobbiadene Patrimoine de l’Humanité avec demande officielle auprès de l’Unesco en 2017. Après un « renvoi » en 2018 avec demande de modification du dossier, celui-ci est finalement accepté par le Comité du Patrimoine mondial réuni à Bakou (Azerbaïdjan) le weekend dernier.

Selon le Comité, le site des « Collines du Prosecco de Conegliano et Valdobbiadene, qui se trouve dans le nord-est de l’Italie, comprend une partie du paysage viticole de la zone de production du vin Prosecco. Ce paysage se caractérise par des collines aux pentes abruptes, des petites parcelles de vignes installées sur des terrasses herbeuses et étroites, les ciglioni, des forêts, des petits villages et des terres agricoles. Pendant des siècles, ce terrain accidenté a façonné et été adapté par l’homme. L’utilisation des ciglioni a créé depuis le XVIIe siècle un paysage mosaïque particulier constitué de rangs de vignes parallèles et verticaux par rapport aux pentes. Au XIXe siècle, la technique de treillage des vignes, appelée bellussera, a contribué aux caractéristiques esthétiques de ce paysage. »

  • Photo: Arcangelo Piai - Consorzio Tutela del Vino Conegliano Valdobbiadene Prosecco Superiore Docg

Classée en DOCG depuis 2009 (la 44e d’Italie), l’aire de production du Prosecco Superiore s’étend sur 15 communes. Elle est complétée par les DOCG Asolo et DOC Prosecco, couvrant 9 provinces dans la Vénétie (Veneto) et le Frioul-Vénétie Julienne (Friuli Venezia Giulia). L’an dernier, les ventes de Prosecco ont augmenté de 6% pour atteindre 460 millions de bouteilles dont les trois quarts sont exportés.

Neuf autres paysages viticoles sont classés par l’Unesco :

  • • La Juridiction de Saint-Émilion en France (1999)
  • • Le paysage de la Wachau en Autriche (2000)
  • • La région du Haut-Douro au Portugal (2001)
  • • Le paysage de la région viticole de Tokaj en Hongrie (2002)
  • • L’ïle de Pico aux Açores (PT) (2004)
  • • Le vignoble en terrasses de Lavaux en Suisse (2007)
  • • Paysage viticole du Piémont : Langhe-Roero et Monferrato en Italie (2014)
  • • Les Coteaux, Maisons et Caves de Champagne en France (2015)
  • • Les Climats du vignoble de Bourgogne en France (2015)

Photos : Arcangelo Piai – Consorzio Tutela del Vino Conegliano Valdobbiadene Prosecco Superiore Docg