Marc Vanel
OCEANIE

Winetrip Australia: Margaret River (5/5)

Fin du périple à Margaret River à l'extrême sud-ouest de l'Australie. On y produit les Cabernets les plus fins mais aussi le Gin-Gin, un clone de Chardonnay taillé pour le terroir de cette région.

Située sur la côte ouest, 300 kilomètres au sud de Perth, la ville de Margaret River et sa région sont très connues pour le surf. Mais l’an dernier, la World Surf League a décidé de stopper l’épreuve en cours en raison d’un risque trop important d’attaques de requins… C’est en effet l’un des spots  les plus dangereux du monde. Dans les années 70, la ville était très apprécié des disciples à la tenue orange de Bhagwan Shree Rajneesh, le « gourou du sexe » qui exhortait les fidèles à explorer le sexe comme voie de l’illumination. La nouvelle génération a abandonné ces pratiques et se veut plus verte et surtout productrice de vin, autre voie pour atteindre l’extase sans doute.

Près de 5800 hectares de vignes dans cette région qui produisent 2% des vins du du pays mais 60% de la valeur des exportations de South Australia, surtout vers la Chine, le Royaume-Uni, Singapour et le Canada. Cinq domaines majeurs pour découvrir, dans le désordre, la production du district de Margaret River : Leeuwin Estate, Cape Mentelle, Vasse Felix, Cullen et Voyager Estate.

  • Julian Langworthy (Deep Woods) et Tim_Lovett (Leeuwin)

L’ombre de Mondavi

Situé non loin de la ville, Leeuwin Estate appartient depuis deux générations à la famille Horgan. En 1972, Robert Mondavi, légendaire viticulteur de Napa Valley, identifia le futur site du vignoble de Leeuwin comme étant idéal pour la production de vin haut de gamme et conseilla Denis et Tricia Horgan de transformer leur ferme d’élevage en domaine viticole. Profitant de son premier millésime commercial en 1979, Leeuwin a été propulsé sur la scène internationale lorsque le magazine Decanter a donné sa plus haute recommandation au Chardonnay “Art Series” de 1981 et on le comprend. Leeuwin abrite aujourd’hui un restaurant primé, un cellardoor et une galerie d’art. Le domaine organise aussi de grands concerts, un food and wine festival (avec 60 chefs !) et de nombreux spectacles dans son parc.

Le domaine cultive 36 cépages sur 136 hectares mais se concentre sur les principaux, Cabernet sauvignon et Chardonnay, avec de plus en plus de Malbec. Margaret River est une des régions de prédilection pour l’élaboration de vins de Cabernet sauvignon. Parmi les 14 clones, celui qui prédomine ici est le Houghton qui possède de petites baies. De faible rendement, il donne des vins d’une grande intensité grâce à une belle maturité pelliculaire et des tannins mûrs. Dans le sud de la région, les raisins sont plus parfumés, aromatiques et élégants que dans le nord.

Parmi la quinzaine de Cabernets dégustés avec le winemaker de Leeuwin, Tim Lovett, et celui de Deep Woods, Andrew Betherton, quelques belles découvertes : Moss Wood Cabernet Sauvignon 2015 nous a surpris par son élégance et la richesse de son fruit, le Cloudburst C.S. 2014 par sa puissance et la qualité de son fruit (biodynamie – 8% de Malbec) tandis que le Woody Nook Gallagher’s Choice Cabernet 2014 a impressionné par la délicieuse minéralité, même si ultra classique. A noter également : Luminosa Vineyard, McHenry Hohnen (tous deux en biodynamie, ce dernier étant cogéré par David Hohnen, fondateur de Cloudy Bay en Nouvelle-Zélande et de Cape Mentelle, et Domaine Naturaliste. Pour clore cette dégustation, le Cabernet 2005 de Leeuwin Estate Art Series a étonné l’assemblée par sa robustesse et sa fraicheur avec ses arômes de prunes et de tapenade noire. A découvrir.

  • Cape Mentelle - © WIne Australia

C’est le homard à la plage

Aujourd’hui, c’est le 1er décembre et c’est théoriquement le début de l’été. La présence du soleil le confirme mais les températures ne sont pas encore remontées, loin de là. Malgré cela, nous sommes invités par Cape Mentelle à un barbecue (avec homard grillé) sur la plage, mais avant cela, bien sûr, visite du vignoble et dégustation de vins à base de Sauvignon blanc et de Sémillon. Le domaine a été créé par David Hohnen et ses frères Mark et Giles, en 1970 avec « seulement » 16 hectares. Durant les premières années, Hohnen a surtout expérimenté des cépages tels que Shiraz, Cabernet, Zinfandel, Sauvignon blanc et Sémillon. Le Cabernet Sauvignon est largement considéré comme l’un des meilleurs Cabernets australiens.

Au début, l’accent a été mis sur les vins rouges, mais la production de vins blancs a marqué un tournant en 1985 avec la création par Hohnen de Cloudy Bay, en Nouvelle-Zélande dont le Sauvignon est mondialement reconnu. La superficie du vignoble a augmenté avec le temps et est proche des 150 hectares actuellement. Cape Mentelle fait aujourd’hui partie de Estates & Wines (propriété de Louis Vuitton Moët Hennessy – LVMH), la responsable de marketing du domaine ainsi que plusieurs membres de l’équipe sont Français.

Pour les vins blancs de Sauvignon et de Sémillon, l’inspiration est clairement bordelaise, mais pourtant les styles sont radicalement différents car même si Cape Mentelle n’est pas situé directement sur la côte, souffle ici une brise permanente et l’océan joue un rôle primordial dans la maturation (lente) des vins. Le Cape Mentelle Wallcliffe Sauvignon blanc Sémillon 2015 et le Leeuwin Estate Art Series Sauvignon blanc sont parmi les plus belles réussites de ce que d’aucuns appellent « the Hidden Gem » de Margaret River, le joyau caché.

  • Vasse Felix - © Wine Australia

4 vignobles et 4 micro-climats

Fondé en 1967 par le Dr Tom Cullity à une époque peu propice à la viticulture – c’était d’ailleurs son hobby du week-end, le domaine Vasse Felix est un des pionniers de Margaret River qui jouit ici d’une double influence de l’Océan indien, au nord et à l’ouest, à hauteur de l’Afrique du Sud. Un avantage qui permet aussi de modérer le changement climatique ainsi que les maladies. Au fil du temps, Cullity a acquis plusieurs vignobles situés dans des sites choisis tout au long de Margaret River. Chaque site a été sélectionné pour sa structure de sols, sa topographie et son microclimat uniques. Les cépages les mieux adaptés ont été choisis et plantés pour correspondre à ces facteurs. Vasse Félix mène une viticulture durable, où chaque pratique est guidée par une saine philosophie : « Atteindre la qualité des fruits grâce à la santé des plantes et la santé des plantes grâce à la santé des sols ».

Le vignoble n’est pas certifié bio mais les pratiques sont les mêmes. Paul Holmes à Court représente la deuxième génération de la famille qui possède et exploite Vasse Felix depuis 1987. Il en a pris la direction générale en 2005, confiant la réalisation des vins à Virginia Willcock, une femme à la poigne terrible et avec une vision claire des vins qu’elle veut faire et une passion pour le Chardonnay et en particulier pour le clone Gin-Gin.

Importé pour la première fois par Houghton Winery en 1957, le Gin-Gin est également désigné sous le nom de « clone de Mendoza », bien que son origine ne soit pas claire, il viendrait plutôt des Etats-Unis. Dans le climat maritime chaud de la Margaret River, ce clone de Chardonnay à faible rendement confère au vin des arômes complexes d’agrumes et de fruits tropicaux et une texture souple. Il ne doit toutefois être cueilli qu’à sa parfaite maturité (souvent fin avril), ce qui donne un taux de sucre, et donc d’alcool, plus élevé. Chez Vasse Felix, cela se traduit par une gamme de Chardonnay à trois niveaux selon l’expression des agrumes : Premium, Medium ou Entrée de gamme. Original.

La région de Margaret River est de plus en plus regardée comme région de Chardonnay dans le pays, avec des vins d’une rare complexité, mais au dixième du prix des grands bourgognes. Le Vasse Felix Heytesbury Chardonnay 2016 a d’ailleurs tendance à lorgner du côté de Pouilly fuissé avec un superbe équilibre et une finale éblouissante.

  • Cullen Wines

Préparats

Après un lunch partagé dans le superbe restaurant de Vasse Felix qui figure au TOP5 des restaurants de West Australia, direction Wilyabrup où nous accueille Vanya Cullen, qui gère avec ses 5 frères et sœurs, le domaine Cullen Wines créé par ses parents Diana et Kevin Cullen en 1966 et mené (et certifié) en biodynamie. Les vins accumulent les distinctions, le Chardonnay 2007 a été élu « World’s Best Chardonnay » par Decanter Decanter en 2010. Excusez du peu.

Certains millésimes, comme le Kevin John 2017 Chardonnay, passent quelques jours en amphores en grappes entières. Dans les rouges, le Diana Madeline 2016 (Cabernet, Malbec/merlot) est superbement balancé et le Mangan East Block 2017 en 85% Malbec est une bombe de fruits noirs et d’épices. Le Vanya 2015 100% Cab-sav est fermenté en amphore avant de séjourner 5 mois en barrique. Ses arômes de fruits rouges, de réglisse, de cassis ou de chocolat sont surprenants. A Bruxelles, Mig’s World Wines vend une bonne partie de la gamme de Cullen entre 22 et 72 euros.

La vision de Michael

Sur le site internet de Voyager Estate, un message de feu Michael Wright, fondateur du domaine, donne le ton : « Je me suis installé sur notre site privilégié de Stevens Valley, car il possédait les caractéristiques idéales pour créer des vins parmi les meilleurs au monde. Sa géologie est la plus ancienne d’Australie et ses sols de gravier, son microclimat, son aspect et son influence maritime constante constituent les fondements du style distinctif de Voyager Estate. La dernière étape du voyage est la meilleure : inviter tout le monde à venir savourer un verre avec nous à Margaret River. »

Plantés voici 40 ans, le tiers des 120 hectares du domaine est déjà converti en bio avec le label « Australian Certified Organic », le tiers suivant le sera fin 2019 et le dernier tiers en 2022 : Voyager Estate mise sur la qualité avec un accent ici aussi mis sur le clone Gin-Gin de Chardonnay avec de très belles cuvées telles que Broadvale Block 6 ou MJW Chardonnay. Mais la famille Wright travaille aussi avec du Chenin pour faire des bulles et le Cabernet est l’un de ses fers de lance. Le 2014 MJW (Michael J Wright) Cabernet, le 2004 Cabernet Sauvignon Merlot (avec un peu de Petit Verdot) ou le 2014 Old Block Cabernet sont irréprochables et n’ont rien à envier aux plus grands crus bordelais. Un moment intense et la clôture idéale de ce trip de dix jours à l’autre bout du monde ! Il ne reste plus qu’à effectuer 22 heures de vol pour rentrer à la rédaction…

  • Gin-Gin - Voyager Estate
  • Margaret River