Marc Vanel
DIVERS

« Sommelier of the year » : ex-aequo féminin-masculin

Pour la première fois, une femme remporte le concours « Sommelier of the Year » organisé par Meyhuy depuis 10 ans. Elle est toutefois ex aequo avec un sommelier de Dinant.

Ce n’est pas un vrai concours comme le Meilleur sommelier de l’année, mais plutôt un vote des internautes sur une liste de sommeliers proposés par la firme Meyhui, spécialiste de l’art de la table, en collaboration avec Foodprint 18-19, annuaire de la gastronomie et une marque de lave-vaisselle.

Chaque candidat propose toutefois un menu et l’accompagnement des vins.

C’est donc, selon les dires de l’organisateur, «  une reconnaissance pour le meilleur sommelier de l’année sur le terrain, qui est récompensé pour son investissement quotidien et son professionnalisme. Nous ne parlons donc pas d’un concours mais d’une élection. »

En outre, chaque année, depuis dix ans, pour participer au concours, les candidats-sommeliers doivent répondre aux critères suivants:

  • • Travailler dans un restaurant belge
  • • Disposer de connaissances œnologiques et d’une expérience professionnelle
  • • Disposer de compétences techniques et des dons de communication
  • • Maîtriser la composition technique d’une carte de vins
  • • Etre garant pour la gestion et le rapport qualité/prix de cette carte.
  • Le restaurant Cuchara (photo Facebook)

L’ensemble des candidats sont proposés au vote sur un site internet dédié. Pour info, les trois dernières années, les gagnants ont été Mathieu Vanneste en 2016 (Hof van Cleve), Gianluca Di Taranto en 2017 (The Jane), ex æquo avec Cédric Thomas (La Grappe d’Or) et Pieter Fraeyman en 2018 (Vinto)

En 2019, c’est donc Sanne Dirx (28 ans) du restaurant Cuchara à Lommel (Limbourg) qui a été élue, mais elle partage ce titre avec Antoine Dubois de l’Hostellerie Gilain à Sorinnes (entre Dinant et Ciney) qui a obtenu le même nombre de points. C’est la première fois qu’une femme obtient ce « titre » national, qui fête ses dix ans cette année.

Sanne Dirx a choisi des vins blancs de Moselle du Riesling Kabinett Trocken van Selbach Osten pour accompagner un sashimi de bar avec boulgour, miso et gingembre.

  • Antoine Dubois - © Hostellerie Gilain

Pour sa part, Antoine Dubois, 31 ans, a présenté le même vin avec une aile de raie servie froide et une mousseline de crevettes ainsi qu’une vinaigrette de fruits de mer.

Diplômé de l’école hôtelière de Namur, il a travaillé au “Gastronome” à Paliseul avant d’intégrer en 2011 l’équipe de l’Hostellerie Gilain.

Infos : Cuchara et Hostellerie Gillain