Marc Vanel
MONDE
Le prix du vin dans les villes les plus chères du monde
Chaque année, le magazine The Economist – Intelligence Unit scanne le coût de la vie dans les plus grandes villes du monde. Parmi les critères : le prix d’une bouteille de vin…

Plus de 50.000 prix sont comparés pour environ 160 produits et services dans différents secteurs tels que la nourriture et les boissons, les vêtements, l’électro-ménager, le loyer, les transports, etc. Un classement est ensuite établi par critère et au niveau général.

En 2018, la ville la plus chère du monde est Singapour, et cela depuis cinq ans.

Suivent ensuite Paris (2), Zürich (3), Hong Kong (4), Oslo (5), Genève (6), Séoul (7), Copenhague (8), Tel Aviv (9) et Sydney (10).

Par contre, pour ce qui concerne le prix moyen d’une bouteille de vin, le classement des dix villes les plus chères se mélange un peu et est fourni en dollar. Si vous voulez faire le calcul, sachez que 1$ vaut actuellement 0,88€.

Le trio de tête des villes où le vin est le plus cher est occupé par trois villes asiatiques : Tel Aviv (28.77$), Seoul (27,02$) et  Singapour (23.68€).

Viennent ensuite Sydney (20,49$) et Hong Kong (16,16$) au-dessus des 16$.

En Europe, par contre, le prix tombe nettement : 15,89$ à Zürich, 13,70$ à Oslo, 13,28$à Copenhague, 11,90$ à Paris et 8,37$ à Genève ! Moins du tiers du prix d’une bouteille de vin dans les trois villes les plus chères.

The Economist a aussi analysé l’évolution des prix sur 10 ans : les prix ont généralement augmenté de 3$ sur la dernière décennie de manière uniforme. Les chiffres pour la Belgique ne sont malheureusement pas donnés, mais on estime le prix moyen d’une bouteille en grande distribution autour de 5$ (5.67$ si l’on veut comparer), prix qui grimpe autour de 7 euros lors des foires aux vins, mais cela, c’est une autre histoire.

Infos : http://www.eiu.com