Marc Vanel
BELGIQUE

Stassen, géant du cidre en Belgique

La consommation de cidre en Belgique est en croissance depuis plusieurs années. Au nord de Liège, à Aubel, la cidrerie Stassen est l'un des leaders mondiaux du secteur.

Agriculteur, apiculteur et bourgmestre d’Aubel jusqu’en 1929, Léon Stassen réalise dès 1895 du cidre artisanal pour sa consommation personnelle avec les pommes de ses vergers. Le succès aidant, il commence à les commercialiser dans la région d’Aubel. Plus tard, en 1931, son fils, prénommé Léon lui aussi, crée une cidrerie professionnelle au cœur du village. L ‘entreprise ne va cesser de prospérer, le cidre étant alors une alternative au champagne, trop cher et trop rare.

En 1944, Jean Stassen reprend l’entreprise et s’entoure de ses trois fils, Jean-Pierre en 1979, et Philippe et Luc en 82 et 83. Ensemble, ils vont créer de nouvelles recettes et surtout introduire en 1987 les cidres fruités (pêche, lychee, fruits des bois,…) et en 1991, le premier véritable cidre sans alcool, décliné en plusieurs variantes, sous la marque Degré Zéro. Le succès est immédiat. Entre 1987 et 1992, le marché des cidres passe de 4 à 12 millions de litres, dont 65% sont produits par Stassen !

En 1992, Jean Stassen prend sa retraite. Pour accroître sa notoriété et se développer au plan international, la société aubeloise décide alors d’intégrer le groupe anglais HP Bulmers, leader mondial dans la production de cidres. Deux ans plus tard, Stassen crée un nouveau segment dans les boissons sans alcool et lance ce qui va devenir une véritable marque-phare: Kidibul, la boisson festive par excellence pour les enfants.

  • JP Stassen en 2017 - © Odile Vanhellemont

La saga des reprises connaît un nouvel épisode en 2003 avec le rachat de HP Bulmers par le groupe S&N (Scottish & Newcastle), 3e brasseur européen propriétaire alors d’Alken Maes, de Foster ou de Kronenbourg, qui lui-même sera racheté en 2008 par Heineken et Carlsberg. Devant les démantèlements du groupe S&N par ces deux géants, la famille Stassen rachète les parts avant de les revendre complètement en 2012 à Heineken et devenir le « Cider Innovation Center » du géant néerlandais.

Innovation

En 2014, Philippe Stassen rachète à Heineken les marques Kidibul, Vintense (vin sans alcool) et Vivaro (vin aromatisé) et crée sa nouvelle société Neobulle (nous reviendrons ultérieurement sur son évolution actuelle). Luc Stassen étant déjà sorti fin 2012 pour reprendre une société de négoce en textile, Jean-Pierre est seul représentant familial dans la cidrerie Stassen et est nommé à la tête du Heineken Cider Innovation Center.

L’entreprise emploie quelque 110 personnes dans les chaînes de production dont 10 dans le Centre d’Innovation. En 2016, la production a été de 45 millions de litres dont 40 de cidres. Le cidre représente pour Heineken un produit stratégique avec plusieurs marques réparties en trois catégories.

Les cidres dits « Accessible Premium » tels que Strongbow (le cidre le plus vendu dans le monde) et Apple Bandit (aussi appelé Orchard Thieves), les « Premium » avec Bulmers ou Old Mout et les « Super Premium » avec la gamme Stassen ainsi qu’une série de cidres mélangés avec des spiritueux.

  • Le labo du site dAubel

La quasi totalité des recettes de ces cidres sont sorties du laboratoire de Stassen et de son unité-pilote qui mettent au point chaque année près de 50 nouveaux produits dont les 2/3 seront réellement commercialisés et qui correspondent aux goûts des pays de destination. Ces recettes sont également utilisées dans sept autres unités de production dans le monde, dont au Nigeria, en Afrique du Sud ou à Singapour. Stassen produit également Strongbow pour les Etats-Unis et Strongbow Cherry Blossom pour Taïwan.

Pour sa production, Stassen exploite 150 hectares de vergers avec 350 variétés de pommes cidrières à Aubel, en province de Liège ainsi que dans les Ardennes françaises. Il s’agit de petites pommes très amères, avec beaucoup de tannins, qui ne sont pas destinées à la table. Celles-ci sont complétées par des pommes culinaires provenant de vergers principalement de Belgique et des pays voisins.

La gamme Stassen se compose aujourd’hui d’un Cidre brut, d’un Cidre Cuvée Rose, de deux Cidres de l’Abbaye du Val-Dieu (blond et brun), d’un Cidre Grand Cru du Pays d’Aubel et d’un Cidre de Glace (à partir de jus purs congelés) et de deux Cidres tranquilles. Ces produits sont en vente dans la grande distribution ainsi que dans les cafés et restaurants. Ils sont une véritable alternative aux boissons effervescentes plus alcoolisées et surtout au prix plus élevé.

Infos: www.cidreriestassen.com