Marc Vanel
CHINE
Le vin en Chine : importations en hausse, production en baisse
Selon l’IWSR, institut d’analyse du marché des vins et spiritueux, les importations de vin en Chine augmenteraient de 8% en 2019.

Même si les chiffres officiels sur les importations annuelles de vin en 2018 n’ont pas encore été publiés, l’IWSR prévoit une hausse des importations de vin de l’ordre de 8% cette année, malgré le ralentissement de l’économie chinoise.

Selon l’Institut, cette évolution se fait notamment par le développement du commerce électronique qui permet d’offrir une offre de qualité plus large dans le pays, mais aussi par l’arrivée de jeunes consommateurs, ainsi que par la « conversion » des consommateurs plus âgés des spiritueux vers le vin considéré comme meilleur pour la santé que l’alcool. A long terme, l’IWSR estime que le baijiu, alcool (chinois) le plus produit dans le monde pourrait y laisser quelques plumes.

Côté production, l’IWSR estime que la production de vin chinois devrait décroître de près de 7% sur la période 2018-2022. « Les niveaux de croissance observés au cours des trois dernières années ne sont probablement pas durables et une sorte de pause ou de ralentissement est probable », a déclaré l’IWSR cité par le site DrinksBusiness.com.