Marc Vanel
BULGARIE
Bulgarie : régions et producteurs (2/2)
Bordée par la mer Noire à l'est, la Grèce et la Turquie au sud, la Serbie et le Monténégro à l'ouest et la Roumanie au nord, la Bulgarie bénéficie d'un climat continental influencé à la fois par la Méditerranée et la mer Égée, avec des étés chauds et secs, et des hivers modérément froids. Même si elle est située à la même hauteur que le sud de la France ou que de la Toscane, la Bulgarie connaît un climat légèrement plus frais que ces régions.

Le pays est divisé par des bandes de montagnes et de plaines où se succèdent le plateau du Danube, le massif des Balkans, la Thrace du Nord et les Rhodopes (jusqu’à 2000m). Même si la partie occidentale est constituée uniquement de montagnes, plus de deux tiers du pays sont situés à moins de 600 mètres d’altitude. Dans le centre, la vallée des roses est célèbre pour ses vastes champs de rosiers cultivés en plein air.

Deux régions, Danubian Plain et Thracian Valley, sont reconnues au niveau européen pour la production de vins IGP. Outre ceux-ci, on distingue 52 « Controliran », label équivalent à l’AOP. D’autres termes s’appliquent également aux vins bulgares: « Reserve » pour les vins IGP ou Controliran élevés en fût de chêne (deux ans pour les blancs et trois pour les rouges), tandis que la mention « Country wine » s’applique aux vins qui assemblent plusieurs cépages et qui sont conçus pour être dégustés dans leur jeunesse, l’équivalent des vins de pays chez nous.

Plaine du Danube (Nord): Entre le Danube qui termine sa route vers la mer Noire et les Balkans, les vignes sont ici à une altitude entre 100 et 250m, jusqu’à 400m à certains endroits. Le climat est continental tempéré et bénéficie d’un bel ensoleillement tout au long de l’année. Les cépages Muscat Ottonel, Cabernet Sauvignon, Merlot, Aligoté, Pamid et Gamza (version bulgare du kadarka hongrois) y sont les plus répandus. Les vins blancs sont dominés par les agrumes et des notes florales et herbacées, les rosés par la mûre et la cerise mûre, tandis que les rouges sont équilibrés et tanniques, épicés, avec une jolie fraîcheur fruitée. Les principaux domaines se trouvent à Rousse, Pleven, Sudinhol, Shvistov, Liyaskovets et Vidin.

Black Sea Coast (Est): Située le long de la côte de la mer Noire entre la Turquie et la Roumanie, la région abrite le tiers des vignobles bulgares. Les automnes y sont longs et doux et permettent aux vins d’accumuler un haut taux de sucre. Plus de la moitié des cépages blancs sont concentrés dans cette région. Les cépages principaux sont le Dimyat, le Riesling, le Muscat Ottonel, l’Ugni blanc, le Sauvignon, le Traminer et le Gewürztraminer. Les principaux domaines se trouvent à Dobrich, Varna, Pomorie, Burgas le long de la côte, et Shoumen, Targovishte et Preslav plus à l’intérieur du pays.

Vallée des Roses (Centre): Au centre du pays, au sud des Balkans, la Vallée des Roses est protégée par les montagnes tant au nord qu’au sud, ce qui en fait une région particulièrement propice à la viticulture. Le cépage dominant est le Red Misket, un cépage blanc muscaté à la peau rosâtre très ancien et qui fait la réputation de deux blancs d’AOP, Sungurlare Misket et Rose Valley Misket. Le Cabernet sauvignon, le Merlot et le Chardonnay sont aussi très répandus dans la zone. Les domaines principaux sont situés à Karlovo, Sungurlare, Slavyantsi, Karnobat et Sliven.

Plaine de Thrace ou Thracian Lowlands (Sud): Un climat continental tempéré influencé par le climat méditerranéen et des précipitations bien réparties sur l’année assurent le succès des vins rouges de cette région au sud du massif des Balkans et à l’est de Sofia. Les sols et climat conviennent aux cépages rouges, dont le célèbre Mavrud, un très vieux cépage autochtone très fertile et vigoureux qui évoque pour certains le Mourvèdre. On y trouve aussi d’autres cépages connus depuis l’époque de l’ancienne Thrace tels que le Pamid ou le Dimiat, ou encore le cépage d’origine géorgienne, Rkatseli. Le Merlot, le Cabernet Sauvignon ou le Muscat y sont notamment cultivés. Les domaines principaux sont situés à Peroushtitsa, Brestovitza, Assenovgrad, Haskovo, Liubimec et Stara Zagora.

Strouma Valley (Sud-ouest): Cette zone de production est plus modeste en taille que les autres et jouit d’un climat nettement influencé par la Méditerranée et propice à la viticulture, surtout autour de Melnik et Sandanski. Les trois quarts des vignobles sont complantés de Shiroka Melnishka Loza (dit aussi Melnik), un cépage rouge à larges feuilles qui n’existe qu’ici et qui donne des vins puissants et épicés, qui aiment la barrique et qui se conservent de longues années, souvent comparés aux chateauneuf-du-pape. Les domaines principaux sont établis à Damianitza, Harsovo, Petrich, Sandanski et Blagoevgrad.

Le top 5 des producteurs bulgares

Près de 175 millions de litres de vin ont été produits en Bulgarie en 2015 contre 76.2 l’anné précédente  (chiffres NVWC), ses principaux marchés d’exportation étant la Russie, la Pologne, l’Allemagne, la République tchèque, les pays scandinaves et le Benelux. Dans un marché à la baisse de 13% en 2014 et des exportations qui plongent parfois jusqu’à 26% la même année, 25 producteurs dominent le marché et réalisent 77,5% des ventes des vins classiques (hors vins de liqueur, vermouths, etc.), quatre d’entre eux représentent à eux seuls 32% des ventes dans cette catégorie.

En pole position figure Domaine Boyar International, la première entreprise privée à avoir été créée en 1991 au lendemain du grand changement politique par Margo Todorov, ancien directeur de Vinimpex, l’organisme d’état de promotion à l’export. Même si la société a détenu quelques vignobles pendant quelques années, elle achète aujourd’hui des raisins chez les meilleurs producteurs et les vinifient à Sliven et à Korten principalement. Son portefeuille actuel compte 120 marques, les plus populaires étant Quantum et Platinum. Boyar exportant 60 à 70% de ses vins, la société a toujours eu le souci de rencontrer les goûts internationaux et produit donc des vins avec un style différent des autres vins bulgares, plus proches de nos palais. Présent dans 25 pays, Domaine Boyar International exporte 15% de ses vins en Belgique mais ses autres marchés sont avant tout la Grande-Bretagne (40 à 50%) et la Russie. Pour Luc Sougné, représentant la marque en Belgique, « Le mot d’ordre de Boyar a toujours été le rapport qualité/prix, sans compromis avec la qualité et d’assurer une constance pour le consommateur. La société, qui fête ses 25 ans en juin de cette année, a su constamment se recréer et innover, en créant de nombreuses sous-gammes avec des assemblages originaux et des packagings créatifs. Le nombre croissant de médailles que décroche Boyar est certainement le résultat de cette politique ».

Deuxième acteur dans le quatuor de tête, SIS Industries est un acteur très actif dans le monde des spiritueux (vodka, ouzo et rhum notamment) et est en pleine croissance (32% de son portefeuille) avec des vins tels que Oak Tree, Jamais Vu, Minkov Brothers, Le Photographe ou Château Karnobat pour ne citer que ceux-là, des vins à très bas prix vendus à 92% dans le pays même.

Vinex Slavyantsi ensuite, possède des domaines viticoles à Slavyantsi, Sungurlare, Lozarevo et Karnobat qui constituent 88% de son chiffre d’affaires et vendus sous les marques de Sungurlarski Misket, Leva, Old Vineyard et Chiaro.

En quatrième place, Ivena Commerce – Valentin Shotev est l’un des plus importants exportateurs de vins bulgares bon marché vers la Russie et est détenue par Vinal AD depuis 2007, une autre société plutôt spécialisée dans la vente domestique.

Enfin, la dernière place de ce top 5 est occupée par Katarzyna Estate dont la marque Mezzek représente la moitié du chiffre d’affaires, le reste étant constitué e.a. de Question Mark, Contemplations, Encore, Twins, etc. Etablie en 2003, elle est détenue à 100% par Polturist, une compagnie possédée à l’époque par le Polonais Krzysztof Trylinski qui fut longtemps le CEO du groupe français Belvedere, présent sur le marché bulgare depuis 2002 avec le rachat de Domain Menada.