Marc Vanel
Winebizz
Auchan Roncq
Sondage : les Français et le vin
Le champagne est le vin que les Français considèrent avant tout pour sa renommée internationale. Mais ce n’est toutefois pas leur appellation préférée.

C’est ce qu’indique le récent sondage réalisé par Opinion Way pour le compte du salon Wine Paris qui regroupe désormais Vinisud et Vinovision et qui se déroulera en février prochain dans la capitale française. Diffusée par les organisateurs du salon, cette enquête permet d’évaluer l’attachement des Français à leurs terroirs viticoles et a analysé leurs habitudes de consommation. Quelque 2121 personnes de plus de 18 ans ont été questionnées via un formulaire en ligne du 29 août au 6 septembre dernier. Plusieurs constatations s’en dégagent.

La première est que 86% des Français interrogés boivent du vin. A une fréquence d’une à deux fois par mois pour 18% d’entre eux, d’une à deux fois par semaine pour 20% et d’une à deux fois par jour pour 18% des personnes interrogées, surtout chez les plus de 65 ans. Notons que 14% de l’échantillon ne boit jamais de vin, les résultats ne portent donc que sur 86% des personnes sondées.

Quoi, quand, où et combien?

Le vin rouge est préféré pour le déjeuner (à midi) mais aussi pour le dîner (le soir), tandis que le champagne et autres bulles prennent largement la tête pour les moments de célébration. Pour le repas du soir, ce n’est pas le vin blanc en deuxième position mais le rosé !

Lors de leurs achats, les Français vont préférer les vins de chez eux (94%) et nettement moins les vins étrangers (57%). Du côté belge, nous ne disposons pas des derniers chiffres, mais la tendance devrait être très similaire. L’achat en grandes surfaces est privilégié pour 88% des sondés qui achètent aussi chez les cavistes (63%) et surtout en direct chez le producteur (59%). La vente en ligne connaît une belle évolution avec 20% des déclarations d’achats, alors que l’on tourne chez nous autour des 9-10%. Dommage que le prix au restaurant n’ait pas été analysé lui aussi.

Si en Belgique, le prix d’achat d’une bouteille de vin en grande surface est évalué à environ 5 euros, le vin de tous les jours est vendu en moyenne à 7,9€ en France, un prix qui monte à 19,80€ pour une occasion spéciale ou pour un cadeau.

Les critères de choix

Plusieurs critères influencent l’achat : la région de production (88%), le prix (idem), l’appellation (81%) mais aussi, notamment, le fait que le vin soit sans sulfites (71%), alors que le bio n’est considéré qu’à hauteur de 48%. En revanche, une médaille est un élément pris en considération par 58% des consommateur sondés qui privilégient, pour 2/3 d’entre eux, le goût de la découverte.

Côté des régions préférées : la région du Bordelais arrive en tête des choix (48%), suivie de la Bourgogne  (41%), du Rhône (31%), de la Champagne (28%) et des autres régions. La Corse étant lanterne rouge dans les critères de choix (seulement 6%). L’Ile de Beauté et le Beaujolais sont aussi les deux régions viticoles qui ont la plus mauvaise image auprès du consommateur, et la Bourgogne la meilleure.

Hors France, l’Italie est grande gagnante du sondage (47%), suivie de l’Espagne (35%) et du Chili (18%).

  • Stand à Bordeaux fête le vin
    Bordeaux fête le vin 2018

L’image des terroirs

Destinée à identifier l’image qu’ont les Français de leurs terroirs, le sondage a permis de dégager de constater également que les vins de chaque région n’étaient pas tous appréciés pour les mêmes raisons.

Sont réputés « riches en traditions » les vins d’Alsace (33%), de Bourgogne (29%), du Jura/Savoie (que l’on s’obstine à regrouper alors que les deux régions n’ont rien à voir) (26%) et la Corse (24%). Les produits de plusieurs régions sont par contre plutôt estimés comme « faciles à boire » : la Provence (34%), le Beaujolais (30%), le Val de Loire (29%), le Roussillon (29%), le Languedoc (28%), le Rhône (22%) et le Sud-Ouest (21%).

Reste le tiercé gagnant du sondage pour leur prestige et leur rayonnement. Même si elle n’est que la quatrième région en termes d’achats par les Français, la Champagne est estimée avant tout pour sa renommée internationale (43%) et le prestige de ses vins (35%), devant Bordeaux (38%) et la Bourgogne (28%).