Marc Vanel
BORDEAUX
Crus Bourgeois : retour au classement à 3 niveaux en 2020
Retour aux sources pour les Crus Bourgeois du Médoc habitués depuis des siècles à être classés selon une hiérarchie de mérite : les 3 niveaux « Cru Bourgeois », « Cru Bourgeois Supérieur » et « Cru Bourgeois Exceptionnel » vont donc à nouveau figurer sur les étiquettes à partir du millésime 2018 et pour une durée de 5 ans.

Cinq années de travail, en concertation avec l’ensemble des adhérents et avec l’appui des pouvoirs publics ont permis de bâtir ce classement quinquennal, dont les grands axes respectent les principes suivants :

  • > Qualité du vin mesurée lors d’une dégustation à l’aveugle sur plusieurs millésimes,
  • > Indépendance et impartialité des jurys et dégustateurs, encadrés par un organisme de vérification,
  • > Valorisation des points positifs mis en avant par chaque château,
  • > Respect de l’environnement,
  • > Contrôles de la qualité pendant toute la durée du classement,
  • > Engagement vis à vis des consommateurs,
  • > Traçabilité et authentification de chaque bouteille grâce au sticker « Cru Bourgeois ».

Réservé aux vins rouges du Médoc, ce « nouveau » classement sera valable pendant cinq ans, et concerne donc dès à présent les millésimes 2018 à 2022.

Olivier Cuvelier, président de l’Alliance des Crus Bourgeois, et Armelle Cruse, la vice-présidente, étaient présents ce lundi 8 octobre à Bruxelles pour une présentation aux professionnels et à la presse du millésime 2016.

Nous savions déjà que 2016 est un beau millésime à Bordeaux, mais il fut frappant lors de la dégustation de constater qu’après peu de temps en bouteille, les vins du Médoc, souvent avec une teneur légèrement supérieure en Merlot, avaient un caractère mûr à massif. Ce qui constitue une petite différence avec le Haut-Médoc, où les vins sont mieux équilibrés. Dans les 6 premières communes (Lirac, Moulis, Margaux, Pauillac, St-Julien et St-Estèphe), les vins sont sont quant à eux encore un peu sur la retenue. Un bon présage pour l’avenir.

270 Crus Bourgeois ont été distingués en 2016, ils sont répartis de la manière suivante :

  • AOC Médoc : 123 (±17 millions de bouteilles)
  • AOC Haut-Médoc : 89 (±12 millions)
  • AOC Saint-Estèphe : 18 (±1,6 million)
  • AOC Listrac-Médoc : 15 (±1 million)
  • AOC Margaux : 9 (±0,9 million)
  • AOC Moulis en Médoc : 12 (±0,8 million)
  • AOC Pauillac : 4 (0,25 million).

Plus d’infos: www.crus-bourgeois.com