Marc Vanel
ALSACE
La Route des Vins d’Alsace a déjà 65 ans
Envie d’une escapade pour prolonger les vacances ? La Route des Vins d’Alsace vous invite au voyage depuis 65 ans déjà. Et toujours bon pied, bon oeil !

Inaugurée en 1953, la Route des Vins d’Alsace est l’une des plus anciennes de France. Au pied des Vosges, en 170 km, elle traverse 70 villages viticoles réputés pour être parmi les plus beaux villages d’Alsace. Terre de traditions et de vins, elle offre une expérience unique et invite à la découverte de la région et de ses vignerons. Néophyte ou connaisseur, chacun trouve le parcours qui lui correspond.

La Route des Vins d’Alsace traverse cinq territoires aux paysages, aux villages et aux vins bien particuliers. Au rythme d’une étape par jour, les sentiers viticoles, les villages typiques et autres bonnes adresses constituent un carnet de voyage empreint d’authenticité. Le parcours se dessine du Nord au Sud.

1) Le vignoble de Cleebourg

Le parcours commence par le nord de l’Alsace avec la région de Wissembourg et de Cleebourg qui réserve des découvertes pittoresques, au-delà du tracé de la Route des Vins d’Alsace. Cinq circuits de 3 à 8,5 km sont proposés entre Wissembourg, Cleebourg et Schweigen (en Allemagne).

2) Le vignoble de Strasbourg

L’escapade se poursuit un peu plus au sud, entre Marlenheim et Molsheim, à quelques kilomètres de la capitale alsacienne. Il s’agit de la porte d’entrée septentrionale de la Route des Vins d’Alsace. Le pittoresque village viticole de Wolxheim (le « village des loups ») possède le charme particulier des petits villages paisibles… Sans doute à cause de sa colline de l’Altenberg, très propice à la culture de la vigne et à l’éclosion de vins fins et aromatiques (Grand Cru Altenberg de Wolxheim)…

3) Coeur d’Alsace

Entre le Mont Sainte-Odile et le château du Haut-Koenigsbourg, à mi-chemin entre Strasbourg et Colmar, la suite du parcours offre une mosaïque de paysages alliant vignobles et forêts dominées par d’imposantes ruines de châteaux médiévaux. À découvrir à pied ou à VTT. Ne ratez pas le village de Heiligenstein, surtout connu pour son cépage unique, le « Klevener de Heiligenstein », ni le village de Mittelbergheim, patrie de l’AOC Alsace Grand Cru Zotzenberg où le Sylvaner est roi.

4) Terre et Vins au Pays de Colmar

Le parcours se poursuit autour de Colmar, Capitale des Vins d‘Alsace, situé au centre de la Route des Vins. Les Grands Crus Eichberg et Pfersigberg dévoilent les secrets de leurs terroirs, tout en offrant un panorama exceptionnel sur le vignoble d’Eguisheim. Une étape s’impose à Riquewihr, cité médiévale figurant parmi les « Plus Beaux Villages de France ». Ses maisons à colombages, ses anciens remparts et son architecture caractéristique lui valent le surnom de « perle du vignoble alsacien ».

5) La Route des Vins Sud-Alsace

Cap au Sud pour la dernière étape entre Orschwihr et Thann, où le vignoble se fait plus escarpé et les paysages vallonnés et spectaculaires. Le Rangen est le plus méridional des Grands Crus d’Alsace et l’un des plus connus aussi.

Infos: www.route-des-vins-alsace.com –  Photos : © Conseil des Vins d’Alsace