Winebizz
Céramique: Biopythos propose des contenants innovants
Créée en 2016, Biopythos propose une gamme de jarres et d’œufs en céramique pouvant répondre à tous les besoins de la vinification à la dégustation du vin.

Située au nord de Limoges sur plus de 1000 m², la start-up Biopythos vient de remporter le 2e prix du 12e Trophée Oenovation pour son projet de jarres et de contenants en céramique pour la vinification.

Rappelons tout d’abord qu’une céramique est un objet en argile cuite, ce procédé n’est pas neuf et existe depuis longtemps. Deux catégories de céramiques sont distinguées : les céramiques poreuses (poterie en terre cuite, et faïence) et les céramiques vitrifiées (en grès ou en porcelaine), cette seconde catégorie étant celle choisie par Biopythos.

Ce qui différencie les céramiques de Biopythos des autres, c’est leur processus de fabrication, explique son fondateur Mickael Lesvigne, dans un film sur l’incubateur d’entreprises de Limoges repris ci-dessous. Fissures, casse et manque de régularité dans la production : Biopythos a décidé d’industrialiser le procédé pour éviter tous ces problèmes. Le tout étant aussi 100% français.

D’après le CEO, ces céramiques sont surtout destinées à l’élevage de vins dans le sud de la France, Bordeaux et Languedoc, où des cépages tels que Cabernet sauvignon ou Malbec ont déjà tellement de tannins en eux qu’il ne faut pas en ajouter lors d’un élevage en barrique ou en foudre. Les jarres ont en effet un produit neutre sans ajout gustatif.

Pour l’heure, ces contenants innovants sont testés à travers la France, mais le prix sera un élément déterminant, car une jarre de 500 litres d’un mètre cinquante de haut revient environ à 3000-3500 euros.

Infos : biopythos.fr