Marc Vanel
Foodpairing
20 septembre : World Paella Day
Que boire avec une paella ? Rouge ou blanc ?

Originaire de Valence, la paella traditionnelle et authentique se cuisine avec une liste d’ingrédients protégée depuis fin 2011 par une appellation d’origine contrôlée (Denominación de Origen). Elle se cuisine normalement au feu de bois, mais aujourd’hui, elle est surtout cuisinée sur le gaz, mais pas au four.

Ses ingrédients principaux sont évidemment le riz rond et court au safran, mais aussi le poulet (cuisses et ailes), un demi-lapin, des haricots verts et des haricots blancs plats. L’utilisation récente de chorizo par Jamie Oliver avait fait hurler les puristes, tout comme l’usage de calamars et de palourdes par d’autres chefs. On ne parle bien sûr ici que de la véritable paella de Valence, car chacun est évidemment libre de l’agrémenter à sa mode.

Ce jeudi 20 septembre, les Valenciens abandonneront leur rôle de gardiens de la recette et régleront, en toute sympathie et à l’amiable, l’éternel débat sur l’authentique paella. Les 33 Offices du Tourisme de Turespaña à l’étranger participent à cette initiative et publieront sur les réseaux sociaux avec le hashtag #WorldPaellaDay et réaliseront des actions de promotion en mettant ce plat traditionnel à l’honneur dans le monde entier.

Que boire ?

Vin blanc ou rouge ? La présence de poulet et de lapin pourrait faire penser à accompagner ce plat d’un vin rouge, mais le blanc s’impose plutôt. D’une part, car le safran ne fonctionnera pas très bien avec un vin rouge (ou alors peut-être un léger rouge frais, un rosé ou un clairet), mais surtout car la viande blanche appelle précisément du blanc.

Choisissez un blanc légèrement boisé pour offrir suffisamment de résistance aux saveurs fortes du plat (un Graves, un Chablis ou un Grand cru d’Alsace), l’idéal étant évidemment d’ouvrir un blanc espagnol.

Les appellations du nord de l’Espagne, Galice, Rias Baixas ou Ribeiro, et même Rioja, offrent de belles références de blancs, tout en fraîcheur. Comme par exemple ce Terras Gauda ‘O Rosal’ 2016 en DO Rias Baixas que nous avions récemment sélectionné comme vin de la semaine.

La force de ce vin est dans son assemblage: l’Albariño apporte les arômes fruités et de la rondeur en bouche, le Loureiro ses arômes floraux et épicés, et le Caiño Blanco la structure et la tension du vin. Les arômes d’agrumes sont prolongés en bouche par une longue finale fraîche. Un vin fin et complexe distribué par Sacacorchos au prix de 16,60€.