Marc Vanel
Divers
10 millions de bouteilles de rosé français mensongères
Le quotidien français ‘Le Parisien’ a révélé l'affaire au début de ce mois: près de dix millions de bouteilles de rosé français seraient d'origine espagnole.

Les agents du service (français) de la répression des Fraudes ont mené une enquête auprès des gros importateurs de vins étrangers et ont constaté des anomalies d’étiquetage dans 22 % des entreprises visitées: le vin est présenté comme français alors qu’il provient de l’autre côté des Pyrénées.

« Nous avons constaté des fraudes chez quatre négociants-producteurs, explique Alexandre Chevallier, le directeur de cabinet adjoint de la DGCCRF, cité par le quotidien. Ces cas de ‘francisation’ concernent plus de 70 000 hectolitres de vin. » Soit l’équivalent de 10 millions de bouteilles de rosé ! Près de Narbonne, un négociant a maquillé à lui seul 30 000 hectolitres de vin en trois ans.

« Parfois, pour des vins vendus en bag-in-box, la mention d’origine figurait uniquement sous le BIB ou sous la poignée et n’était donc pas directement visible », note Quentin Guyonnet-Dupérat, en charge du contrôle des boissons. Sur d’autres contenants, certaines mentions induisent en erreur. Un drapeau français ou une mention « Embouteillé en France » n’indiquent effectivement pas si le vin y a bien été produit. D’autres techniques sont utilisées. Dans les grande surfaces, l’étiquette du rayon annonce un vin français alors que ce n’est pas le cas tandis que dans les restauratants, le classique « vin de la maison » est tout sauf français. Dommage pour un pays si riche en appellations et produits. Soyons donc vigilants.

Article complet du Parisien: ICI