Marc Vanel
BELGIQUE
20 mai : le Heuvelland en fête
Le 20 mai prochain, sept vignerons du Heuvelland vous ouvrent leurs portes. Avec, la veille, un grand banquet de vins et produits régionaux.

Situé entre Ypres et la frontière française, le Heuvelland abrite 19 domaines viticoles sur huit villages. Leurs vins bénéficient d’une appellation protégée depuis 2005. Nous sommes ici à une demi-heure de Courtrai, au pied du Mont Kemmel, point culminant de Flandre, dont les pentes sont connues des cyclistes les plus courageux.

Le premier vignoble a été planté dans cette région il y a 20 ans déjà par Jean-Pierre Six, d’abord dans son jardin, aujourd’hui sur dix hectares exploités par son fils Ward sous le nom de Wijngoed Monteberg. La production est largement dominée par les raisins blancs qui représentent 90% des surfaces plantées. Les bulles sont remarquables de fraîcheur, et la cuvée Brut Nature vaut largement la dégustation.

Aujourd’hui, l’association Vintage Heuvelland, présidée par José Lemahieu, regroupe 17 domaines viticoles du Westhoek, auxquels s’ajoutent le Domaine de la Bicoque à Bas-Warneton, et celui de la Ferme Bleue à Comines en Hainaut (qui sort ses vins en AOC Côtes de Sambre-et-Meuse). Treize cépages sont autorisés dans le cahier de charges de l’appellation, on trouve ici aussi bien des cépages classiques (Chardonnay, Pinot noir, Pinot gris, etc) que résistants (Rondo, Regent, Solaris principalement). L’ensemble des vignobles couvrira bientôt 40 hectares, soit quatre fois plus qu’il y a dix ans !

Outre Monteberg, six autres vignobles vous ouvrent leurs chais le dimanche 20 mai, avec un repas-banquet de vins et produits régionaux le samedi 19 mai (sur réservation via info@vintageheuvelland.be) et un circuit–découverte le dimanche 20, à faire à vélo ou en voiture.

De gauche à droite: Yves Bacquaert, José Lemahieu, Peter Dael, Michel Dehem, Peter Vandamme, Herman Schotte et Martin Bacquaert

 

Au programme

Situé à Westouter, entre le Mont rouge (Rodeberg) et le Mont noir (Zwarteberg), le domaine Entre-deux-Monts est très intelligemment mené par Martin Bacquaert, pour qui le respect des pratiques et de l’environnement est une priorité. Sur les 17 hectares de la propriété, le Chardonnay occupe presque la moitié. Plusieurs effervescents bien sûr et un Chardonnay tranquille bien sympa. Infos : entre-deux-monts.be.

Dans le même village, le Domein Vidaigne a été lancé par Herman et Wivine Schotte en 2000 sur à peine un demi-hectare, mais il produit le meilleur Regent de Belgique. A découvrir.

Non loin, Wijnhoeve d’Hellekapelle (qui n’est pas la chapelle de l’enfer, mais le nom d’un papillon) propose une gamme de sept vins où domine le « Mousserende wijn », de très agréables bulles qui vieillissent 27 mois sur lattes et qui ont une vraie personnalité parmi les effervescents belges. Infos : www.dhellekapelle.be.

A Heuvelland même, Peter Vandamme propose dans son vignoble Klein Rijselhoek (1 ha) le premier vin nature belge à base de Regent et Cabernet Cortis et cela fonctionne plutôt bien. Infos: kleinrijselhoek.be

Au Koudekot, domaine créé par le graphiste Peter Dael « pour préparer ses vieux jours », vous dégusterez Den Blauwer Barriq, un vin très original qui séduit par ses épices douces et ses saveurs de cannelle. Aussi à la carte, un « blanc de bleus » à base de Frühburgunder et un rosé de Regent. Infos : koudekot.be.

A ces six vignerons se joindront lors de ces Portes ouvertes Jan et Mieke Reynaert qui ont planté 280 pieds et qui produisent quelques bouteilles en purs amateurs. La première production du Wijngaard Reyngaard porte le nom de « Cuvée de l’apprenti », en français dans le texte, et n’est destinée qu’aux amis. Infos : traiteurmj.be.

Plus de détails dans le prochain Essentielle VINO qui sort le 4 mai • Infos générales sur les vignobles du Heuvelland: www.vintageheuvelland.be