Marc Vanel
Région
Bordeaux retrouve le sourire en Belgique
En Europe en 2017, les exportations de vins de Bordeaux sont reparties à la hausse après trois années en baisse. Après avoir un peu boudé Bordeaux ces dernières années, la Belgique, annonce le CIVB, retrouve sa place de 2e pays importateur de Bordeaux.

 

Avec 27 millions de bouteilles vendues (+5%) et un chiffre d’affaires de 113 millions d’euros (+13%), notre pays se place loin derrière la Chine (84 millions de bouteilles) mais devant le Royaume Uni et l’Allemagne. Marché historique et déterminant pour les vins de Bordeaux, la Belgique est aussi la 2e destination des vins blancs bordelais, juste derrière le Royaume-Uni. De manière plus générale, les vins de Bordeaux représentent 35% des volumes des vins français d’AOP importés chez nous.

Côté récoltes, 2017 est un millésime exceptionnellement faible en quantité, confirme aussi le CIVB dans son rapport annuel, car grandement impacté par le gel historique de fin avril et par les forts orages de grêle qui se sont abattus, fin août, sur certaines appellations. Le volume récolté en 2017 s’établit, à 3,50 millions d’hectolitres, soit une baisse de 39% par rapport à 2016. Il s’agit du plus bas niveau depuis 1991 (autre année de gel considérable). Le repli affecte l’ensemble des appellations du Bordelais. Il est toutefois plus marqué pour le groupe d’appellations Saint-Emilion-Pomerol-Fronsac où l’on flirte avec 60% de pertes.

(MV)